Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Mon parcours n'est pas lisse !

parcours professionnel lisse
La fausse croyance du parcours lisse

Mon parcours n'est pas assez lisse !

Durant mes coaching, j'entends très souvent cette expression. Comme s'il fallait être lisse pour accrocher un recruteur. D'où sort cette légende ? Celle qui annoncerait qu'un parcours se doit de suivre des règles, celles d'une évolution tranquille, celles qui correspondraient à un idéal, au portrait robot du candidat parfait. 

Tout d'abord , un parcours lisse n'existe pas vraiment. Une progression peut-être, une évolution dans les responsabilités, pourquoi pas, une longue fidélité à un même employeur, ok.. mais une vie professionnelle lisse : non.

En quoi un parcours pourrait être qualifié de lisse ? Peut-être dans une certaine logique d'évolution, où petit à petit, je deviens un expert dans mon secteur d'activité, dans mon métier. Comme si, de la première minute de ma carrière professionnelle jusqu'à aujourd'hui, j'avais parfaitement prévu tout ce qui allait me tomber sur le coin de la tête, comme si j'avais échafaudé une stratégie à laquelle, au cours des années, je serais resté fidèle, faisant fi des épreuves et des opportunités de la vie. Cela sous entend que je serais le même qu'à mes débuts professionnels. Je n'ai pas changé d'optique, de vision, de comportement... Si je suis exactement le même, alors il se peut que je sois toujours inexpérimenté de tout ce qui fait le sel d'une carrière, les difficultés, les nécessités d’adaptation, les mauvaises surprises, les crises économiques, etc... 

Un parcours lisse aurait il alors cherché à échapper à la réalité que personne ne contrôle ? Je ne crois pas au parcours lisse... et ne l'ai jamais rencontré au fond. 

Lorsqu'une personne regrette de ne pas avoir un parcours lisse, elle croit que ses différents changements sont l'échec dans sa recherche d'emploi. Elle le croit sincèrement. Elle imagine qu'il aurait fallu savoir justifier ses choix, les expliquer, pour pouvoir montrer à quel point la maîtrise a caractérisé son évolution professionnelle. Ici se niche une fausse croyance. La question n'est pas de justifier quoique ce soit et de demander pardon d'être là. 

Non, la réalité est autre : une personne dont le parcours est changeant a su rebondir, faire face aux opportunités et circonstances de la vie, tant personnelles que professionnelles. C'est une personne qui a su se confronter à l'inconfort, à l'inconnu. Se confronter, est l'inverse d'une fuite. Une personne dont le parcours est chahuté peut affirmer sans trembler qu'elle saura s'adapter à son nouvel environnement, découvrir un secteur d'activité comme elle a su le faire. Parfois des circonstances personnelles comme un deuil, un divorce, une histoire d'amour l'emportent sur toute trajectoire professionnelle... Cela s'appelle la vie. 

"C'est vrai, mon parcours n'est pas lisse, il est vivant. J'ai fait des choix en fonction des circonstances, j'ai pris beaucoup de décisions, certaines merveilleuses, d'autres moins. J'assume mon parcours, parce qu'il est à mon image, vivant. J'ai développé des compétences que je n'avais pas prévu d'acquérir à mes débuts. Je suis riche de mes réussites et de mes échecs, et cette richesse, bien vivante, je vous l'offre, ici et maintenant. Mon parcours n'est pas lisse ? Heureusement... je n'ai aucune attirance pour la ligne plate d'un électrocardiogramme !"

Bonne Année 2023 !

2023 : Une année charnière pour l'emploi

2023 année charnière pour l'emploi
Bonne année à tous !


Bonne année mes amis ! Nous y sommes, 2023... Un vrai changement, une année charnière, un avant et un après. 

Les réformes vont bon train, pression sur les indemnités des demandeurs d'emploi, âge de la retraite en recul tandis que le taux d'emploi des 55/64 ans est de 56% seulement en 2022. Sans jouer les oiseaux de mauvaise augure, les entreprises resserrent les budgets au profit de l'explosion des coûts de l'énergie, les perspectives économiques pour 2023 s'annoncent bien sombres.

Depuis quelques mois, je constate la montée en puissance de doutes, d'inquiétudes de tous ceux qui préparent la venue d'un ralentissement sévère. A nouveau le spectre de la perte d'emploi, dans les secteurs industriels, consommateurs d'énergie, dans les emplois de service, variable d'ajustement dans les dépenses en cas de récession...

Comme vous, je ne sais pas ce que sera 2023, néanmoins, mes années d'accompagnement me laissent penser que chaque crise contient son opportunité, celle du rebond, et que celui-ci, dépend pour beaucoup des choix et de l'attitude de chacun. 

Je vous souhaite alors des idées claires et créatives pour 2023. 

Je vous souhaite de l'audace, celle d'exprimer pleinement ce que vous êtes sans vous justifier, sans demander pardon d'être là. 

Je vous souhaite d'offrir aux recruteurs les trésors dont vous êtes faits, de savoir les révéler sans prétention, les aimer en simplicité, les choyer, les étoffer. 

Je vous souhaite du mouvement, celui que vous choisirez d'incarner, la tête relevée. 

Je vous souhaite de vivre une année remplie de projets personnels, ceux qui comptent, qui n'ont pas besoin d'être analysés, ceux qui rendent bien vivant. 

Je vous souhaite d'être conscient à quel point votre profil est précieux, à quel point votre expérience, heureuse ou non est le terreau sur lequel vous bâtirez votre communication, claire, simple et sans trembler. 

Je vous souhaite de trouver cet emploi, celui qui vous réconciliera avec votre passé. Je vous souhaite de construire un présent rempli de futurs, de potentiels, de perspectives, de promesses tenues. 

Je vous souhaite de ressentir comme ce que vous êtes, est attendu, espéré par des recruteurs en mal d'inspiration. 

Je vous souhaite de croire en vous, de vous aimer suffisamment pour savoir à quel point, quelque part, un emploi n'attend que vous.

Je vous souhaite de sourire, d'apprendre, de vous, des autres, et chaque jour de vous rapprocher de vous-même.


Bonne année à tous et à bientôt mes amis !

Haut les Cœurs !


Le blog Haut Les Coeurs ! résumé en une phrase...


 Plus de 1300 articles écrits... Tous sur l'emploi ou la recherche d'emploi... Un livre de 2000 pages environ.

Pendant 10 ans, chaque soir, lorsque j'allumais mon ordinateur pour écrire un article, je me trouvais confronté à une question existentielle... : que vais-je bien pouvoir raconter cette fois-ci ? Ce blog a connu des moments de doute, d'euphorie et existe toujours même s'il n'est pratiquement plus alimenté.

Au fond, la technique de recherche d'emploi m'intéresse peu. Je me base sur des règles de bon sens et de psychologie pour apporter un point de vue - toujours discutable, j'en ai conscience - un accompagnement destiné à éclairer ou à oxygéner celui qui ne sait plus ni où regarder, ni par quoi commencer. Mon approche pourrait se résumer en une phrase : 

"Ayez conscience de votre singularité, aimez la, exprimez la. Parce que quoiqu'il arrive, la différence entre un excellent candidat et vous : c'est vous."

Voilà, 1300 articles résumés en une phrase ! Alors bien sûr, je suis entré dans le détail de ce que peut être cette expression, l'estime de soi ou la reconnaissance, l'acceptation de ce qui peut nous différencier. J'ai façonné ces éléments sans jamais trop m'éloigner des objectifs de l'entreprise, ni de la réalité du candidat. S'est dessinée pas à pas, une approche singulière qui m'affranchit aujourd'hui de tout harcèlement marketing, j'ai quitté les réseaux sociaux et laisse venir à moi ceux qui se reconnaissent dans ma démarche.



Au quotidien, j'accompagne, j'analyse, je travaille à vos côtés. Sans chercher "à me vendre". C'est mon luxe. Au quotidien, j'analyse vos CV, avec toujours autant d'enthousiasme. Je pense être l'une des personnes qui passe(ra) le plus de temps à lire et décortiquer votre CV. Alors cela créé des liens très forts parce que l'histoire que je découvre, je la lis dans ses subtilités, ses non-dits, ses modesties, ses peurs. Chaque CV est une pièce de théâtre mettant en scène un bout de votre vie... Alors je me sens honoré de la confiance que vous me témoignez et après des années de pratique, mon regard est habitué à lire les silences ou l'absence de mots. A les mettre en harmonie d'une certaine façon.

Pierre DENIER
Au plaisir de travailler avec vous !


Je reste un indécrottable humaniste qui croit fermement en chacun d'entre nous. Cela aide à ne pas se prendre trop au sérieux et à chercher constamment à révéler ce qui est en chacun d'entre nous. Une analyse de CV dépasse le cadre du CV. Elle permet à chacun de se réapproprier son passé professionnel, de se réconcilier avec ce dernier, d'en être fier ou tout au moins de l'assumer, la tête haute quelques soient les écueils vécus. La posture tout entière du candidat s'en trouve revigorée, car ce CV devient la structure même d'une approche solide que l'entreprise saura exploiter. C'est cela mon approche, vous accompagner pour créer une sorte de trait d'union entre l'employeur et le candidat.

Je pense que je reprendrai de temps en temps l'écriture sur ce blog, juste comme ça, sans pression aucune, juste pour le plaisir de vous dire comme j'aime vous travailler à vos côtés chaque jour.


Haut les Coeurs !

Quelles questions poser à un recruteur ?

... L'heure tourne, la fin de l'entretien approche, le recruteur s'agite davantage sur son siège et vous demande :

"Avez-vous des questions ?"

Quelle question saugrenue ! Bien sûr que j'ai des questions ! La rémunération n'a pas été abordée, mon voyage de noce m'oblige à m'absenter dès le premier mois et je n'ai pas demandé si c'était possible, j'ai lu des avis déplorables sur l'ambiance et j'aimerais bien avoir des précisions... Bref, oui, j'ai des questions.. et celles-là, je ne les poserai pas. Du coup, je m'enfonce dans mon fauteuil, je reste silencieux, je bredouille quelques mots confus n'ayant rien de judicieux à demander...

Question piège recrutement
Avez-vous des questions ?

Cela vous rappelle quelque chose ? Pourtant, cette question est un immense classique de l'entretien ! Un passage obligé, à l'instar du col du Tourmalet dans le tour de France ! Cette phrase n'a l'air de rien tant elle parait simple, ne pose aucune difficulté en particulier, puisque totalement dévouée à votre information et portant, elle déstabilise plus d'un candidat !


Rester silencieux vous place immédiatement dans la catégorie de ceux qui se laissent porter par le vent, cet espace réservé aux indifférents, indifférents à leur sort, indifférents à l'emploi qu'ils auraient pu occuper. Cette question si simple d'aspect "avez-vous des questions ?" a deux avantages :

  1. le premier, essentiel à mes yeux, vous permet de vous distinguer, de marquer une différence - vis-à-vis des autres candidats, par la pertinence de votre question, par l'intérêt que vous portez à votre carrière, à l'entreprise qui vous accueillera... 
  2. le second avantage réside dans le fait de vous permettre de vous engager avec davantage de certitude, de vous positionner clairement, en parfaite connaissance de l'environnement, vous assurant que le job en question vous correspond bien !

Liste de questions à poser

Je vous invite à préparer quelques questions à l'avance, selon l'annonce à laquelle vous avez répondu, selon le poste auquel vous prétendez.. Elles pourront s'inspirer de ces exemples :

- Il se peut que l'on vous ait demandé "où vous voyez-vous d'ici 5 ans ?".. A votre tour de questionner le recruteur sur les perspectives à moyen et long terme, disons sur 5 à 10 ans. Vous illustrerez ainsi votre capacité à vous projeter, notamment dans une perspective de résultats, de performance. Bien entendu, vous glanerez par la même occasion de précieuses indications sur l'évolution de l'entreprise, sa vision, son ambition.. et donc la façon dont vous vous inscrirez dans ce développement.

- "Comment décririez-vous la culture de l'entreprise ?". Vous laisserez alors le recruteur exprimer avec ses propres mots, dans son vocabulaire, dans sa compréhension, les valeurs, l'ambiance, l'historique de l'entreprise. Il relatera les virages décisifs, les moments clés.. cela peut s'avérer utile, vous ne croyez pas ?

- Il est toujours utile de comprendre les raisons profondes de la création d'un poste ou de son évolution au fil des années. Serez-vous le premier à occuper le job ? Héritez-vous d'une situation complexe, remplacez-vous quelqu'un parti à la concurrence, décédé, renvoyé, etc... ? Vous pourriez alors demander "pour quelles raisons le poste est-il vacant aujourd'hui ?", et noter, le cas échéant, la facilité ou l'embarras du recruteur à vous répondre.

- Une question plus personnelle pourrait éventuellement être posée à la personne que vous avez en face de vous.. Une question qui casse les codes et inverse le rapport de l'échange. Une question qui pousse le recruteur à s'exprimer en dehors d'une communication plus officielle, à se livrer davantage et casser ainsi, parfaitement involontairement, la frontière entre lui et vous : "Que trouvez-vous chez Tartempion (l'entreprise en question) que vous n'avez jamais trouvé ailleurs ?". J'adore cette question, légère, pertinente, créant un vrai rapport d'échange entre le recruteur et le candidat. Une question qui pourrait amener des réponses riches en enseignements et informations... des informations introuvables sur le site officiel. 

- Enfin, THE question, LA grande question que personne n'ose poser et qui, pourtant, permettrait à bon nombre de candidats de mieux dormir.. Une question directe, obligeant le recruteur à orienter ses réflexions autour de vous et de ce qui va bien dans votre profil : "Que pensez-vous de ma candidature ?".
C'est une question simple, non ? Et pourtant, elle n'est jamais posée ! Il s'agit en fait d'une question clé, décisive, permettant de conclure un entretien sur une note positive, même si votre interlocuteur ne répond rien. N'oubliez pas, ce n'est pas la réponse qui importe, c'est la façon dont réfléchit le recruteur, la façon dont il pense votre candidature qui compte vraiment...

Bien, je vous laisse compléter cette liste, étoffez-la, prévoyez des points relatifs au contexte de l'entreprise, aux informations glanées au cours de vos recherches. S'il vous est nécessaire de préparer votre prochain entretien de recrutement, d'optimiser votre approche, de présenter correctement vos compétences, vos expériences, je vous invite à investir quelques dizaines d'euros dans une séance de coaching dédiée à la seule préparation à l'entretien d'embauche. Il s'agira probablement d'un investissement précieux qui vous démarquera de tous les autres candidats.
A très vite !

Une fiche récapitulative pour son entretien d'embauche

Bon... l'entretien s'est plutôt bien déroulé, vous êtes relativement satisfait, ayant pu exprimer tout ce qui vous semblait important... Vous avez obtenu un certain nombre de réponses et êtes plus que jamais déterminé à obtenir le poste.
De retour chez vous, vous expliquez sommairement à vos proches ce que vous avez retenu, vos impressions, vos ressentis.. et déjà, les détails s'envolent dans les profondeurs d'une mémoire défaillante tant la vague de satisfaction a tout emporté sur son passage.

Notes récapitulatives de son entretien d'embauche

après entretien embauche
Bien récapituler son entretien d'embauche

Alors, tant bien que mal, vous rassemblez tous les morceaux de souvenirs et tentez de reconstituer l'entretien. Mais au fait, pourquoi est-il nécessaire de reconstruire les séquences de votre échange ?

  1. Pour vous livrer à une critique objective de votre prestation, aborder les points d'amélioration, mieux préparer les sujets délicats, ceux qui ont demandé un effort particulier ou un soin spécifique. Observer les points de facilité, les phrases clé, les étapes de votre parcours qui ont marqué le recruteur.
  2. Pour garder une trace de tout ce qui a été dit, les réponses aux questions que vous avez posées, les informations relatives au poste, au contexte de l'entreprise, les subtilités du secteur d'activité, quelques noms clés que vous avez captés.
  3. Pour alimenter votre prochain entretien, qu'il soit dans le cadre de CE recrutement ou dans un autre cadre, vous pourrez aisément vous appuyer sur certains éléments de votre échange pour poser de nouvelles questions, rebondir sur une thématique, obtenir certains éclaircissements.. 
Pour récapituler sereinement et efficacement un entretien, je vous conseille de vous poser quelques minutes juste après votre rencontre... N'attendez pas que le temps efface quelques éléments déterminants. Préférez vous isoler avant de partager votre expérience avec votre conjoint, famille, etc...

Retenir les points importants de l'entretien de recrutement

Résumer un échange d'une heure n'est pas aisé, cependant, trois questions essentielles vont alimenter vos notes :

A- Qu'est-ce qui, dans cet échange, me permettra de mieux aborder l'entretien suivant ? Il s'agira ici de relever les points forts de votre prestation, les points d'amélioration, les thèmes à creuser (préparation spécifique sur une thématique technique par exemple), les changements éventuels à apporter au CV..

B- Qu'est-ce qui, dans cet échange, me permet de cerner parfaitement le poste proposé ? Evidemment, vous y noterez les éléments relatifs aux conditions de l'emploi (localisation, durée du contrat, rémunération, organisation...) et aussi tous ces détails plus subtils relatifs à l'historique du poste (création ou remplacement), les attentes des recruteurs (objectifs, insistance particulière sur un sujet..), le contexte économique de l'entreprise...

C- Enfin, qu'est-ce qui me motive profondément, me donne de l'énergie à l'idée d'obtenir ce poste (rémunération, activité, horaires - aucun tabou dans vos motivations ! Elles vous appartiennent et ne regardent que vous !). Et au contraire, qu'est-ce qui me limite, me freine dans l'obtention du poste ? Il s'agira peut-être de limites liées à votre profil (diplôme ou expérience inadéquate), de limites parfaitement subjectives (mon futur N+1 me fait peur !), ou objectives (job situé à 50 km de mon domicile, rémunération en dessous du marché, La réputation de l'entreprise est exécrable..)

Vous l'aurez compris, vous entrez de plein pied dans une cycle d'amélioration continue : Il n'existe pas d'entretien raté, au pire, il vous permet de progresser et d'améliorer votre prestation pour le prochain échange, au mieux, vous obtenez le job !

Fiche récapitulative d'entretien d'embauche à télécharger

En suivant ce lien EXEMPLE DE FICHE RÉCAPITULATIVE À TÉLÉCHARGER, vous trouverez un TYPE de fiche récapitulative d'entretien.. adaptez-la à vos besoins, transformez-la en un outil qui corresponde à vos attentes, vos besoins ! Au fur et à mesure de vos entretiens, compilez ces fiches, numérotez-les, conservez-les jusqu'à l'instant où vous obtiendrez le job de vos rêves. Elles constitueront également un excellent dossier sur lequel échanger avec vos conseillers emploi. Enfin, ces fiches constitueront un excellent indicateur de l'efficacité de vos recherches : 

- Peu voire aucun entretien : votre CV est à retravailler en priorité. Pour quelques dizaines d'euros, je ne peux que vous recommander de faire appel à un coach emploi comme votre serviteur (voir les prestations de coaching CV) ou alors de revoir la totalité de votre démarche de recherche (coaching retour à l'emploi).

- Quelques entretiens mais aucun job : c'est l'entretien d'embauche qu'il vous faut en priorité travailler. Découvrez alors la prestation de préparation à l'entretien de recrutement délivrée par HLC Conseils.