Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Candidature non retenue...

Demander un feedback ?


La tentation est grande de demander un feedback au recruteur qui n'aurait pas sélectionné votre candidature. Dans une démarche d'amélioration continue, de renforcement de sa posture, ou plus simplement dans un souci de perfectionnisme, vous êtes nombreux à souhaiter obtenir une explication claire :
Dites donc Monsieur le recruteur, pourquoi ma candidature n’a t-elle pas été retenue ?
Disons le tout de suite, je fais partie des rares coachs emploi qui n'accordent que très peu de crédit à ce type de retour. Je sais bien que l'on pourrait parier sur la déontologie du recruteur, que tous vous jureront qu'ils font différemment,  mais lorsque le taux de chômage des seniors a augmenté de 70% en quatre ans, je préfère ne pas bâtir mes plans sur une déontologie que j'appellerais... de façade. En d'autres termes, je ne suis pas un partisan de la relance systématique dédiée à l'obtention d'une information dans le cadre d'une candidature non retenue. Je défends l'idée d'être actif, de faire preuve de détermination, mais pas dans cet objectif précis.

feedback candidature non retenue ?
Faut-il demander un feedback ?

Tout d'abord, contacter le recruteur pour lui demander une explication exige un point, évident s'il en est : qu'il se souvienne de votre candidature.
Ce n'est pas automatique, cela ne va pas de soi, car il aura sans doute collecté plusieurs dizaines (je n'ose écrire centaines") de profils différents, peut-être rencontré 8 à 10 candidats dans le cadre d'un recrutement spécifique... (que dire d'un professionnel du recrutement qui passe ses journées à rencontrer des candidats).

Pour quelle raison, s'il ne vous a jamais rencontré se souviendrait-il de vous ? Du coup, pensez-vous réellement que l'excuse ou le motif de ne pas vous avoir sélectionné soit fiable, digne d'inverser toute la stratégie de votre recherche d'emploi ? Non, il bottera en touche, trouvant le premier prétexte possible parce qu'il n'a probablement aucune idée de la raison précise pour laquelle votre candidature n'est pas retenue. Mais vous, c'est une explication précise que vous désirez, n'est-ce pas ?

Ce n'est pas vous qu'il n'a pas retenu, c'est un autre candidat qui a été sélectionné... nuance !


Mettons nous cinq minutes à la place de celui qui doit vous répondre… Pas évident !

Je ne suis pas certain que l’on puisse tirer un enseignement fiable de sa réponse.
En effet, comment s’assurer qu’il n’a pas cherché à botter en touche ?
- «C’est la décision de mon client... » !

Comment savoir si le recruteur a souhaité ne pas vous peiner davantage ?
- «Votre candidature est vraiment excellente, mais vous êtes sur-dimensionné pour le poste / très jeune / pas assez expérimenté / trop expérimenté...»

Comment déterminer la part de vrai, d’arrangement ou de mensonge dans le motif qu’il met en avant ? Et bien, je n’ai pas de réponse à cette question, je ne crois pas qu’une candidature soit écartée pour une raison spécifique, elle l’est généralement parce que d’autres ont été plus impactantes et rassurantes.
Alors pourquoi construire toute une démarche, remettre en question votre rédaction de CV, votre préparation, en vous appuyant sur l'unique vision d'un recruteur qui aura du expliciter une décision en inversant son schéma de pensée... car encore une fois, le candidat écarté n'est pas le sujet, c'est celui qui aura été sélectionné pour l'étape suivante qui est au coeur de la réflexion.

Et puis, n’oubliez pas que le point de vue d’un recruteur n’est pas le point de vue de tous les recruteurs ! Par conséquent, ce qui peut déplaire chez l’un n’est pas forcément à écarter d’office ! Difficile de s’y retrouver ? Non, pas vraiment, à condition de faire preuve de bon sens et de savoir tirer les enseignements de ses démarches. Façonner sa stratégie de recherche d'emploi, observer son attitude, ses réponses, définir son projet professionnel, cerner ses attentes, déterminer ses qualités et aptitudes. C'est cela votre responsabilité, pas forcément de changer de cap à chaque feedback... Il y a d'autres façons de réagir à une réponse négative (comme remercier, exprimer votre déception, afficher votre détermination, souhaiter bonne chance). Tiens en parlant de feedback, si vous souhaitez réellement relancer un recruteur, l'interroger sur le pourquoi de votre non-sélection, inversez plutôt le sens de vos questions et demandez alors :

  • qu'est-ce qui vous a semblé pertinent dans ma candidature ?
  • quel est le point clé, chez la personne que vous avez retenue, qui a fait basculer votre décision ?
Au delà de ces deux questions, adoptez surtout une posture d'acceptation du verdict, de fair-play et commencez surtout à vous positionner pour le prochain recrutement, y compris en face de ce même recruteur. N'oubliez pas :

Ce n'est pas la hauteur de la chute qui compte, c'est celle du rebond !



Vous l’aurez compris, si vous recevez un courrier vous annonçant que votre candidature n’a pas été retenue, je vous invite à rester calme et ne pas forcément subir la colère en appelant immédiatement le recruteur pour en savoir davantage, cela ne vous servirait pas à grand’chose...

Lire aussi :
- l'e-mail de remerciement
- programme express de mieux-être

15 commentaires:

  1. Anonyme21:03

    Bonsoir Pierre,

    Je me sens particulièrement concernée par cette question , car justement, suite à une reponse téléphonique négative apres un premier entretien, j'ai demandé le motif qui motivait la reponse et j'attends. Le rendez vous s'etait plutot bien passé, l'intéret porté à ma candidature etait marqué, mais qu'en penser ? peut etre une candidat plus performant, ou peut etre moins gourmand ou autre raison ! J'aurai juste voulu savoir afin de corriger si besoin le motif de cette négation et faire autrement a l'occasion d'un prochain rendez vous....
    Emmanuelle T

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme08:50

    J'ai moi aussi vécu cette situation hier !! Drôle de sensation : l'entretien s'est très bien passé, le recruteur a confirmer que mon profil correspondait parfaitement au poste, qu'il allait malgré tout recevoir toutes les candidates ... Et courrier négatif reçu hier. Qu'en penser ? J'ose quand même l'appeler pour avoir un peu plus d'information ? Trés délicat ...
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme08:06

    Candidature" non retenue "cela me concerne car je me suis rendu à un entretien il y à une dizaine de jours avec un employeur qui cadrait parfaitement avec mes domaines de compètences ,l'entretien c'était bien passé nous avions eu des échanges où j'avais bien défendu ma candidature dans ces entretiens on dirait toujours que les gens ne veulent pas de vous alors il faut toujours argumenter sans cesse !!Cet employeur m'a recontacté quelques jours après pour me signifier que ma candidature n'avait pas été retenue motif nous avons choisi un candidat qui connaissait mieux la GSB!! dans mon cas ça ne veut absolment rien dire ,par contre il n'a peut ètre pas osé évoquer mon age (55 ans) .

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme14:32

    Je confirme, en tant que recruteur, le manque d'intérêt d'appeler pour comprendre pourquoi vous n'avez pas été retenu. Normalement, si vous avez été reçu en entretien, le recruteur vous appelle pour vous annoncer sa décision de ne pas vous retenir ou vous présenter... pour peu qu'il ait un doigt de déontologie. Ceci étant, la décision étant fréquemment collégiale, il ne peut pas toujours vous dire réellement ce qui a pêché. Et si vous n'avez pas eu d'entretien, il peut même ne pas se souvenir de votre candidature... auquel cas, s'il vous dit quelque chose, cela peut ne pas correspondre à grand chose.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme19:02

    Je suis convaincu qu'au delà des compétences avérées et de l'expérience, l'âge peut être un facteur éliminatoire mais bien sur jamais un recruteur ne l'avouera ouvertement...

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme16:07

    J'avoue que oui l'âge peut dans certains cas être éliminatoire. Cela dit, le recruteur n'a pas forcément le choix, la décision peut venir de la direction par exemple. Mais pour beaucoup de postes à pourvoir il s'agit aussi de rajeunir la pyramide d'âge de l'entreprise, ou de partir sur une problématique de monter en compétences interne.
    Personnellement, ce que je souhaiterais voir, c'est plus de remplacement. C'est à dire, des jeunes, durant quelques mois ou années, en passation de compétences face à un senior sur le départ. Ce serait merveilleux si cela pouvait exister plus souvent en France. D'autant plus que nous avons de multiples aides pour embaucher les plus de 50 ans ... justement, le temps de ce passage de compétences !
    Alors, vous, les seniors, n'hésitez pas à vous renseigner sur ces aides, à les pousser en avant, ainsi que la passation de vos compétences à un plus jeune pour reprendre le poste que vous allez occuper ces 5 dernières années ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12:08

      croyez-vous sincèrement qu'ils vous répondront trop vieux ? Ils inventeront une excuse bidon... qui aura aussi des effets dévastateurs sur votre moral. Je partage totalement le point de vue de Pierre :)

      Supprimer
  7. Anonyme23:24

    dès demain j'ai un entretien d'embauche avec un grand groupe et la question salaire me pose un petit problème. je vais en parler en ke pour un poste d'assistante ressources humaines mais que demandé comme montant???? MERCI D4AVANCE

    RépondreSupprimer
  8. anonyme23:27

    je précise j'ai 30 ans une licence gestionnaire du personnel et sans empoi depuis decembre 2007. "bébé"

    RépondreSupprimer
  9. Claire HUG11:30

    Bonjour Pierre,

    Et bien pour une fois, je ne partage pas tout à fait votre opinion !

    Je vais faire un parallèle avec un commercial qui perd une affaire. Deux situations possibles, la première c’est de ranger la réponse dans le dossier du client, rester sur une défaite et bougonner dans son coin !

    La deuxième, probablement plus difficile à engager, c’est de contacter le client. Pas dans le feu de la colère ni dans le but de le mettre mal à l’aise. Car cette affaire n’est pas unique et vous pourriez par votre agressivité et votre arrogance ternir toute collaboration future. Mais bien plutôt une nouvelle occasion de montrer votre dynamisme et votre envie de concrétiser les affaires, sans oublier qu’avec un peu de tact, vous pourriez avoir quelques informations stratégiques sur le client, le marché, la concurrence…

    Bien évidemment chaque situation étant particulière, elle n’implique pas une réaction unique. Par ailleurs, ne pas oublier qu’il est fortement désagréable pour un client ou un recruteur d’être contacter 5 fois dans la journée pour des dossiers différents…

    Au plaisir de vous lire,

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme15:41

    J'ai vécu cette situation plusieurs fois au cours de ces dernières semaines, mais pas pour un emploi, sinon pour la poursuite de mes études en master. J'avoue avoir ressenti un sentiment d'injustice...mais je ne me décourage pas!

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme18:02

    Je pense que dans la vie ce qui compte ce ne sont pas les refus, mais les Oui.

    Et quelques fois pour obtenir un oui, il nous faut 100 non. Mias ce qui compte, c'est de parvenir au but final et concerver une attitude positive en général.

    RépondreSupprimer
  12. franacard@yahoo.Fr08:25

    A mon avis rien ne sert de chercher à savoir comme le dit Pierre, chaque recruteur est différent et aura des critères qui lui sont propres, vous êtes peut être trop vieux, trop gros, pas assez beau, pas assez ceci ou pas assez cela cela.

    Seul moyen, ne pas pas y mettre trop d'affect, passer vite à autre chose et ne vous projetez jamais dans un poste tant que vous n'avez pas de contrat, au quotidien c'est pas simple mais c'est le seul moyen de rebondir.

    RépondreSupprimer
  13. Anonyme22:41

    Pierre, je vous rejoins sur un point en particulier... les justifications évoquées pour justifier un refus ne sont pas toujours les vraies raisons. Cela est d'ailleurs très regrettable, le candidat aurait alors la possibilité de prendre conscience de certains Defaults, pour ne pas les reproduire une fois suivante. J'ajoute ne pas connaitre un seul cas, ou après avoir été recontacté un recruteur est revenu sur sa décision première. Si vous en connaissez, je suis preneur de l'info :) Ceci étant dit, je ne peux être tout à fait d'accord avec votre conclusion. S'il pense avoir un profil collant parfaitement au besoin, le candidat peut toujours essayer de recontacter le recruteur (pour la meme raison que celle évoquée plus haut). Alors que le monde vient de recevoir un nouveau pape, pourquoi ne pas croire au miracle... Il tombera peut etre une fois sur un recruteur consciencieux qui pourra lui apporter un éclairage à la fois humain et professionnel ! Tenter et ne pas se décourager !

    RépondreSupprimer
  14. Anonyme12:06

    Bonjour Pierre, je vous rejoins totalement, le recruteur ne procède pas par élimination mais plutôt par sélection... Plutôt que de se concentrer sur ce qui n'a pas fonctionné, alors, renforcez votre approche en vous concentrant sur ce qui a retenu l'attention du recruteur dans votre profil, ce qui a fonctionné, marché été reçu très positivement... Vous en retirerez beaucoup plus d'infortmations dynamisantes que n'importe quel commentaire négatif manquant totalement de fond..

    RépondreSupprimer