Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Demandez toujours du feed-back !

Recevoir un feed-back... que dis-je, demander un feed-back ! Voilà une attitude nécessaire dans tous les domaines de nos vies : être en mesure de construire ou d'améliorer notre démarche, notre stratégie pour nous rapprocher d'un objectif précis.

Nous sommes habitués à recevoir du feed-back, depuis tout petit avec nos parents, mais aujourd'hui encore dans la pratique d'un sport (avec l'entraîneur), au bureau (dans le cadre d'un entretien annuel par exemple) mais aussi à la maison lors d'un échange - parfois tendu mais très direct - avec notre conjoint. Tout échange est feed-back et nous avons différentes manières d'y réagir... Et c'est là que ça se corse. Tadam.


Les remarques ou feed-backs passent systématiquement dans le filtre de notre interprétation. Une interprétation basée sur une croyance, une émotion, une perception que l'on traduit directement comme une injonction : "s'il me dit ceci, alors je suis nul...". Très direct je le reconnais mais terriblement vrai pour certains d'entre nous. Un feed-back que l'on interprète de cette façon que se transformer en croix que l'on se traînera toute sa vie, incapable d'avancer ou de mettre un pied devant l'autre sans craindre l'échec.. Au contraire de cet handicap, la remarque ou feed-back peut également constituer un formidable accélérateur de motivation, galvanisant, pour les mêmes raisons d'interprétations que plus haut, votre volonté d'aller plus loin et plus fort : "s'il me dit ceci, alors je suis génial..."

Tout l'enjeu est de rester ouvert et réceptif à ces retours sans toutefois les juger comme personnelles ou offensantes (ok, ce n'est pas toujours simple) mais davantage comme un outil d'amélioration, de construction du meilleur chemin qui soit pour atteindre votre objectif. Comment s'y prendre ?

1- En admettant que le retour que vous recevez est également le résultat de perceptions passées au tamis d'une multitude de croyances, valeurs et ressentis de votre interlocuteur... Par conséquent, il ne s'agit que de son opinion et en aucun cas de la réalité (vous l'aurez compris, je ne crois pas en la vérité pure et dure, vous observerez pour vous en convaincre les témoignages (radicalement différents) de différentes personnes ayant assisté à une même scène).

2- Un feed-back ne concerne qu'un instant précis, il s'inscrit dans un moment donné, dans une situation particulière permettant du même coup d'envisager de nouvelles voies, de nouveaux stratagèmes. Vous n'êtes en aucun cas définitivement enfermé dans la remarque que vous venez de recevoir (sauf si vous le décidez !) du reste, c'est exactement ce que nous mettons en place durant nos séminaires de positionnement professionnel.

3- Soyez avide de retours, les plus précis possibles pour éviter les zones floues dont vous ne ferez pas grand chose, si ce n'est de les interpréter  tout aussi aléatoirement.. Qui, quoi, comment, quand et où vont devenir vos meilleurs amis ! 

4- Laissez décanter une remarque, laissez la vivre dans votre cerveau en vous détachant de toute émotion handicapante (le sommeil est plutôt une bonne solution !). Prenez le temps de réfléchir et d'adapter sans précipitation votre stratégie. De toute façon, vous pourrez solliciter d'autres retours par la suite !

5- Enfin, le feed-back n'est qu'une merveilleuse possibilité de progresser... rien d'autre, sauf si vous lui accordez le droit de vous paralyser... Mais là, c'est une autre affaire, vous ne croyez pas !

A mon tour de vous solliciter, n'hésitez pas à m'envoyer toutes vos remarques, commentaires, retours (pierredenier@hlc-conseils.com), je suis preneur ! Gloups... :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire