Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Définir son projet professionnel

Définir son projet professionnel


Avez-vous réellement travaillé sur votre objectif professionnel ? Savez-vous exactement ce que vous recherchez ainsi que le positionnement que vous assumerez face aux recruteurs ? Celui qui vous permettra de répondre sans ciller à la question :

"où vous voyez-vous dans cinq ans ?"


Par projet professionnel, je n'entends pas le simple copié collé de votre dernière expérience, le même job, le même secteur d'activité. Non, pas du tout !

Par projet professionnel, j'entends THE projet, celui qui vous engage pour le restant de votre carrière professionnelle (jusqu'au prochain changement du moins) mais surtout celui qui tient compte de vous, de ce que vous êtes, de ce que vous désirez, de ce que vous ressentez... 


Entre nous, je crois qu'il est inutile de postuler à un job dont l'ensemble des tâches vous font fuir ou vous tordre les boyaux d'ennui ou de désespoir.

Définir son projet professionnel en 6 étapes
Définir son projet professionnel


6 étapes pour construire son projet professionnel


Bien, prenez une grande feuille blanche et dessinez six colonnes.


  • Dans la première, vous mentionnerez de façon détaillée l'ensemble de vos compétences, tout ce que vous savez bien faire mais aussi tout ce que vous aimez bien faire. Pour éviter d'en oublier, je vous propose d'imaginer de vous assoir en face d'un enfant de 5 ans et de lui raconter votre journée en chassant tous les termes techniques et le jargon professionnel de votre vocabulaire. Vous verrez, les métaphores utilisées vous permettront d'enrichir et d'approfondir les compétences acquises.
  • Dans une deuxième colonne, vous inscrirez toutes les missions que vous n'avez pas réalisées mais qui vous semblent tout à fait à portée de main (manager une équipe par exemple). En face de chaque mission, pensez bien à écrire ce qui vous convainc, ce qui vous laisse penser que vous seriez capable de bien la réaliser. Quelles compétences spécifiques vous laissent entendre que vous seriez en mesure de réaliser ces nouvelles missions. Quelle analyse faites vous de votre expérience professionnelle ?
  • Dans la troisième colonne, abordez ce que vous aimeriez réaliser, commencez la phrase par un : "dans un monde idéal, j'adorerais être ou faire...". Par exemple, peut-etre avez vous des capacités de créativité, artistiques, sportives.. que sais-je ! En face de chaque idée, notez ce qui vous empêche de les réaliser et commencez à réfléchir à ce que vous pourriez mettre en place en terme de formation ou d'action vous rapprochant de cette envie : une formation ? une expérience bénévole ? Un peu de confiance en vous-même ?

Voilà, dans ces trois colonnes sont résumées l'ensemble de vos forces et motivations, puisez sans fin, elles regorgent de pistes éclairant votre projet professionnel.



  • Dans une quatrième colonne, vous mentionnerez ce qui vous semble prioritaire en terme de secteur d'activité, taille d'entreprise souhaité, localisation géographique, revenu minimum. Bref, tout ce qui contribue à affiner la sélection de vos choix professionnels, définir vos cibles. Devenez un chasseur d'entreprise, assoiffé d'informations.
  • Cinquième colonne, commencez à recenser toutes les entreprises cibles, celles qui sont dignes d'intérêts et sur lesquelles vous passerez plus de temps à peaufiner votre candidature, rechercher les informations et préparer votre entretien. Vous y mentionnerez également les contacts, profils à approcher en vue d'un entretien réseau.
  • Enfin, sixième colonne, pour l'évoquer à un moment et fixer le cadre de votre objectif professionnel, pensez à mentionner tous les critères qui vous feront catégoriquement refuser un poste. (le salaire, ce qui vous motive... ou pas, ce qui compte pour que vous soyez bien dans votre job...)

En une page, vous aurez l'ensemble des informations précieuses, relatives à votre objectif professionnel. Vous saurez quel travail vous souhaitez vraiment, celui qui vous motive parce qu'il répond à votre projet de vie, celui qui permet d'utiliser vos ressources.

Coach emploi

N'hésitez pas à me contacter par e-mail ou en utilisant le formulaire de contact sur la droite de cette page, faire appel à un Coach Emploi, en quelques séances de coaching (coaching CV ou coaching de carrière), vous parviendrez à définir votre projet pour ensuite mettre en place toutes les étapes vous menant à sa réalisation. Haut Les Coeurs !!!


8 commentaires:

  1. Anonyme14:24

    Bonjour je suis votre blog qui est très riche en conseils emploi et qui m'a beacoup apporté. Seulement j'aimerai des conseils, votre avis, un article ? sur un sujet
    En effet au delà de la difficulté de garder le moral lors de la recherche il se pose parfois le problème du choix lorsqu'on est jeune.


    En effet aujourd'hui les études sont chères et spécialisées. Souvent on m'a dit lors de ma recherche "commence quelque part et après tu progressera dans l'entreprise". Quand on a un bac plus 5 on ne veut pas forcément faire un job de bac plus deux.

    Ensuite, de manière générale il est très difficile de faire un compromis sur notre projet professionnel s'en écarter pour peut être y revenir ou pas . Des fois on est obligées de prendre un job qui n'était pas dans notre ligne de mire afin de s'insérer dans la vie pro.

    Le projet sert il plus à rassurer les recruteurs ?

    N.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une question importante et je vous remercie de me l'avoir posée.. :) D'une façon générale, il est parfois nécessaire 'accepter des moyens détournées pour atteindre son objectif. Par exemple, viser une entreprise à fort potentiel et accepter un poste légèrement inférieur à ses motivations pour "faire sa place", obtenir une référence d'excellence, ou améliorer ses compétences dans un domaine spécifique. Je crois que la nature de votre projet à moyen terme est déterminante pour imaginer toutes les stratégies qui vous permettront d'atteindre votre but, y compris en acceptant des compromis.

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Merci pour vos précieux conseils, cela me donne vraiment la motivation nécessaire pour ma recherche d'emploi quand je ne l'ai plus de moi-même.
    Je viens d'effectuer ce tableau, et j'ai une question qui me vient immédiatement en ce qui concerne la question du revenu, car j'avoue que je ne sais pas aborder le sujet et encore moins le négocier. Il s'avère que dans mon tableau j'ai noté un revenu minimum/ un revenu souhaité (raisonnable)/ un revenu espéré (qui est de 600€ supérieur au minimum)...alors quand notre interlocuteur nous demande notre revenu souhaité....lequel faut-il annoncer ? Cette question peut paraître évidente (annoncer le plus haut revenu souhaité) mais je me demande si le fait d'annoncer une somme très haute pourrait nous faire définitivement perdre un potentiel emploi ....?
    Merci pour votre réponse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Non, ce n'est pas une question si évidente.. Je l'ai abordée ici : revenez vers moi si la réponse vous semble trop éloignée de votre question : http://www.conseil-emploi.net/2011/01/quelles-sont-vos-pretentions-salariales.html A bientôt !

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Dans mon tableau à la colonne 4, pour ce qui est des revenus j'en ai noté 3 différents (minimum/souhaité/espéré), lequel faut-il annoncer lorsque la question est abordée lors de l'entretien ?
    Ou plus précisément, comment aborder et négocier la question du salaire en entretien ?

    Merci d'avance pour votre aide,

    et merci pour vos précieux conseils et votre excellent site !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Une fourchette de salaires sera beaucoup plus indiquée qu'une réponse fermée s'exposant à un refus immédiat. Je dirais entre souhaité et espéré ! pourvu que vous ayez validé le réalisme du souhaité par rapport au marché.

      Supprimer
    2. et je crois que vous m'avez posé deux fois la même question :)

      Supprimer
  4. Ouais, le Projet Professionnel est nécessaire à définir, dans le même temps comment l'échaffauder sans avoir les questions suivantes à l'esprit : Mon projet est-il réaliste ? Est-il adapté au marché français ? Ne vais-je pas faire peur aux recruteurs potentiels ? Ne vais-je surtout pas me limiter dans mes choix (les offres sur le marché de l'emploi ne sont pas forcément pléthore ? Ne serait-il pas mieux que je me mette à mon compte ? Veux-je bien repartir de zéro ? Etc...

    RépondreSupprimer