Retrouver le plaisir de se lever chaque matin...

Suis-je bien dans mon job ?

Voilà une question de riche aux yeux de certains, comme je l'entends parfois... Pourtant, c'est une vraie question, essentielle, suis-je à côté de la plaque (remplacez plaque par "moi" et vous verrez l'effet!) ou bien positionné, à ma place, en phase avec ce que je suis, l'idée que je me fais de ma vie...

Evidemment, cette question s'adresse à tous ceux qui ont un emploi, je le reconnais. Néanmoins, souvenez-vous de Gérard, et vous constaterez qu'elle peut nous concerner tous, quelle que soit notre situation.

Le coaching permet d'évaluer un champ bien plus large que celui des compétences. Il abordera vos capacités personnelles, vos ambitions, tout ce qui vous fait vibrer, fait sens. Il s'attachera également à observer avec pragmatisme et réalisme la situation rencontrée, ici et maintenant. Dans ce contexte, je vous assure que la question n'est plus un luxe mais qu'elle doit parfois être posée et observée pour mettre en place les conditions de survie (disons les choses comme elles sont) les plus solides qui soient.

Je vous propose quelques éléments pour que vous puissiez entamer une réflexion sur votre situation. Êtes-vous prêt ? : 

1- Si vous commencez à vous poser cette question dans les mois (moins de 24) suivant votre intégration alors, il est temps de considérer votre avenir dans le job que vous occupez. Observons la situation : avez-vous le sentiment d'avoir fait le tour de la question ? Que continuez-vous à apprendre ? Progressez-vous ?

2- Avez-vous lancé des perches à votre employeur pour qu'il vous propose d'autres challenges ? Vous emparez-vous de tous les travaux possibles, projets pour assouvir votre soif d'activité ? Avez-vous faim de travail, de stimulations en tout genre ?

3- Êtes-vous heureux chaque matin d'aller travailler ou vous lamentez-vous, l'estomac noué devant votre biscotte, retardant le plus possible votre départ pour une journée sans goût ?

4- Vous posez-vous régulièrement la question de savoir si vous devriez ou non quitter votre emploi ? C'est le signe d'une lassitude rongeante, anxiogène.

5- Parvenez-vous à compenser totalement le vide ou le manque créé dans votre job grâce à d'autres aspects de votre vie personnelle ? Une soupape vous permet elle de libérer TOTALEMENT ( et pas juste un peu) la pression qui vous habite ?

6- Vous sentez-vous en position d'exploiter tout votre potentiel ? Ou bien en avez-vous sous la pédale (sous le coude quoi..). En gros, avez-vous le sentiment de vous économiser et de gâcher tout ce beau potentiel qui est en vous ?

7- Avez-vous les moyens de vous poser cette question ? Votre conjoint est-il(elle) dans une situation tendue ? Quelle est votre marge de manoeuvre ? Il est bon parfois de s'assurer de l'impact d'une décision radicale touchant vos revenus ou activités.. vous ne croyez pas ?

8- Êtes-vous challengé dans votre emploi ? Votre direction, votre management vous tirent t'ils par le haut ? Existe t'il des perspectives d'évolution, intellectuelle, matérielle ou autres ? Vous mettez-vous de temps en temps en danger ? Continuez vous d'avancer en zone inconnue ?

9- Votre salaire est-il à la hauteur de ce que vous produisez...? Une question qui fâche, mais un emploi sous payé est souvent un emploi à haut turnover. Que font les concurrents ?  Les systèmes de reconnaissance autres que verbaux vous permettent-ils de vous satisfaire de la situation rencontrée ?

10- Changer de job signifie-t'il juste changer d'employeur ? Ou laisse t'il présager d'un changement radical d'orientation, la mise en place d'une formation, etc..

Voilà 10 questions qu'il est bon de se poser de temps en temps, pour vous engager davantage dans votre emploi et reconstruire une passion autour de vos activités. 
Des questions à se poser pour prendre un peu de distance et relativiser.. ou décider. Ces questions sont loin  d'être anodines, n'hésitez pas à me contacter au 06 51 75 66 05 si vous souhaitez approfondir ces réflexions, je constate chaque jour qu'elles sont au coeur de nos existences et qu'il est bon de les aborder en conscience pour se (re)mettre en mouvement.
A bientôt !

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une question de riche.

    Je pense que tout un chacun est amené un jour ou l'autre à se poser la question, mais que certains emplois sont plus faciles à quitter, et à retrouver rapidement, que d'autres, ce qui joue terriblement sur la réflexion que l'on peut mener.

    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme00:09

    En 2011, en recherche d'emploi, j'ai trouvé de l'énergie et de bons conseils sur ce blog; au moment de le conseiller à une amie j'y refais donc un tour... pour tomber sur cet article pile dans mes questions du moment! Merci (doublement)! J

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    Ces 10 questions sont mes préoccupations du moment et depuis qq temps même... En effet, j'ai fait le tour de mon boulot et je n'apprends plus rien donc je m'ennuis.
    De plus, l'ambiance est déplorable et je compte 2 burn-out à mon actif.
    Le problème est qu'en changeant de travail, on sait ce qu'on quitte mais on ne sait pas ce que l'on va trouver.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    Ces 10 questions entrent dans mes préoccupations du moment et depuis qq temps même.
    En effet, j'ai fait le tour de mon job (je suis juriste de contentieux) et je n'apprends plus rien donc je m'ennuis.
    De plus, l'ambiance est déplorable et on ne nous donne pas les moyens de faire du bon boulot à mon sens (je suis perfectionniste). Je compte malheureusement à mon actif 2 burn-out alors que je ne suis en poste que depuis août 2004.

    RépondreSupprimer