Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Le compliment qui fait mal : "Tu n'as pas changé !"

Tu n'as pas changé

"T'es toujours le même Pierre ! Tu n'as pas changé...!" ... M'a t'on dit récemment en affichant un large sourire. 

Je sais bien, j'aurais du me réjouir de ce compliment, imaginant que l'on parlait de mon physique, mais non, il s'agissait davantage de ma personnalité. Ainsi, selon cet ancien collègue de travail, je n'aurais donc pas changé entre aujourd'hui et 1994, date de notre dernière rencontre... Diable...

évoluer, oser, entrer en expansion
Tu n'as pas changé !

Cool, je suis resté jeune, pardon, nejeu... D'jeune ! Et en me replongeant dans mes souvenirs, pensant au chemin parcouru depuis tout ce temps, je suis arrivé à la conclusion que mon ancien collègue ne pouvait me faire pire injure, sans le vouloir, je vous rassure, en me félicitant d'avoir peu changé...

Je change tous les jours

Non, j'ai complètement changé, j'ai même tout fait pour évoluer, sortir de ma zone de confort, oser, tenter, explorer et passer des caps parfois douloureux en franchissant les limites que j'avais en tête. Toutes ces étapes, ces avancées m'ont changé, radicalement. Mes perceptions du monde n'ont cessé de se modifier au fil de mes expériences. Mes ressentis, de façon mécanique, ont évolué au gré d'expérimentations, mes envies se sont forgées selon les priorités, les situations traversées. Mes besoins ont sensiblement changé, passant peu à peu dans des dimensions plus intellectuelles ou spirituelles. 

J'ai exploré mon comportement, je l'ai adapté, tantôt bien, tantôt mal, tout cela a contribué à l'ouverture, ma réceptivité à la société, ma compréhension des autres, mon rapport aux autres. Encore aujourd'hui, je ne cesse d'observer mon environnement, de l'adapter à mes besoins, ceux d'aujourd'hui, à canaliser mon énergie autour d'actions totalement ancrées dans mes valeurs. Ces dernières, avec le temps, la réflexion, les erreurs aussi, je suis en mesure de mieux les cerner, les honorer sans être victime de mes sentiments, détectant plus aisément le poids d'une étiquette que je me colle sur le dos et qui m'encombre tellement...

Je ne suis plus le même

J'ai changé parce que je ne suis plus le même, tout simplement. 
Ce que je croyais, pensais, jurais, a évolué, s'est transformé en quelque chose de moins précis, de moins certain, de moins défini, limité. Au fond de moi, j'ai l'impression d'être comme le cosmos, en expansion... Attention, je ne parle pas de grandeur mais de mouvement permanent, de nouvelles limites que je franchis tranquillement, selon les circonstances.

C'est tout cela qui me fait dire que oui, j'ai changé, totalement changé et ce changement, inéluctable, plutôt que de m'y opposer, je l'accepte, je l'accueille et cela, c'est probablement la changement le plus important !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire