Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


L'amnésie d'une vie de souvenirs

L'oubli de soi

J'ai été très marqué par la lecture du roman de Frédérique Deghelt, "La vie d'une autre", l'histoire d'une femme de 37 ans, se réveillant un beau matin en ayant oublié les 12 dernières années de sa vie et découvrant, petit-à-petit, son existence de femme mariée, mère de famille, dans une maison qu'elle ne connait pas... Cette femme, Marie, n'a pas oublié qui elle était des années plus tôt. Elle mesure alors l'écart entre ses rêves de jeune femme (hier) et ce qu'elle semble être devenue (aujourd'hui).

Nous sommes peut-être dans un rapport inverse, nous nous souvenons de nos dernières années et connaissons l'amnésie de ce qui nous animait, plus jeune.
Et si, comme Marie, nous oubliions, en nous réveillant le matin, le détail de nos années passées, et si nous oubliions jusqu'à notre nom, notre identité... 

  • Quelle valeur aurait le "JE" ? 
  • Qu'est-ce que cela changerait en nous de ne plus rien connaître de nos habitudes ? 
  • Comment les considèrerions-nous, ces modes de vie, en les découvrant avec la distance qui est devenue la nôtre ? 

quand nos souvenirs nous plongent dans l'oubli de qui nous sommes
Erwin Blumenfeld - Portrait

Oubliez ce que vous êtes et observez

Observez votre bureau et oubliez que vous en êtes en l'habitant... Que vous enseignent les choix de décoration de cette personne que vous ne reconnaissez plus ? Est-ce à votre goût ? Que pensez-vous de son organisation spatiale, cela vous attire t'il ? 

Evidemment, oublier tout de son identité civile entrainerait quelques tracasseries, mais au fond, quelle aubaine pour faire le point sur la personne que nous sommes, sans parasites extérieurs, sans croyances héritées de nos parents, de notre éducation, sans l'influence de notre prénom, celui qui nous désigne et que nous n'avons pourtant pas choisi... 
Qu'imagineriez-vous sur les habitants de la maison dans laquelle vous vous promenez, parcourant chaque pièce et découvrant les photos, les meubles, l'ordre ou le désordre... Quel serait votre sentiment, un sentiment de bien-être, de confort ou plutôt un décalage entre ce qu'il vous semble ressentir et ce que vous constatez...

Stimuler votre curiosité

Cher apprenti amnésique, comment pourriez vous vous décrire, physiquement d'abord, votre allure, votre style, l'image que vous scrutez, mais également vos attirances, les plus évidentes (des couleurs, des ambiances, des odeurs), ce qui stimule votre curiosité, vous fait sourire alors que personne ne vous regarde... vos qualités aussi..., vos atouts...

Un nouveau regard

Cette Marie, dans l'amnésie qu'elle vit, a une chance exceptionnelle, elle est contrainte de regarder avec un oeil neuf ce que représente sa vie à un moment particulier. Cet oeil neuf, ce regard empli de discernement et de distance (qui pourrait être également l'écoute de soi) est l'instrument rêvé pour décider de ce qui est bon pour soi. 

Et vous, prenez-vous le temps d'allumer vos phares sensitifs et sensoriels pour observer avec le plus de discernement possible la situation de votre vie professionnelle, personnelle, familiale, financière, énergétique, spirituelle, votre relation aux autres, à vous même... Non, pas très souvent, n'est-ce pas ?

Alors du coup, ne sommes nous pas, parfois, malgré nos souvenirs, dans la même amnésie que cette Marie ? Je vous laisse à vos rêveries... 

Lire aussi :

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Après avoir lire cet article, j'ai envie de lire le roman "La vie d'une autre"

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme09:42

    Bonjour,

    Compliqué comme exercice, mais je vais tenter d'observer ma vie actuelle

    RépondreSupprimer