Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Qui est le "JE" qui aspire à la liberté ?

Liberté…. Voici l'une des valeurs les plus citées par les personnes que je rencontre. nous aspirons tous à vivre en totale liberté et à rechercher toutes les voies qui nous permettent d'exprimer pleinement et librement notre individualité. 
Dans nos pays, nous avons acquis la possibilité de choisir, librement, l'existence que nous mènerons individuellement et collectivement. Les peuples opprimés rêvent de connaître une liberté similaire à la nôtre alors que nous même la contestons parfois tant elle semble fragile ou transgressée. Pourtant, même si nous avons encore le choix d'élire nos représentants, de choisir vivre ici ou là, de nous marier avec la personne que nous aimons, d'avoir ou non des enfants, de suivre une formation ou de nous divertir comme nous l'entendons, nous restons très souvent prisonniers de nos propres personnes, de nos perceptions, prisonniers de l'intérieur.

développer la connaissance de soi pour accéder à une vraie liberté

Nous aspirons à la liberté totale, celle qui nous permet d'agir en pleine conscience de nos choix sans remettre en question notre propre système interne, celui qui nous prive d'être pleinement ce que nous sommes.
La liberté intérieure est probablement celle qui nous permet de vivre et de ressentir la liberté extérieure que nous recherchons tant. Quels sont nos programmes, comment fonctionnons nous, quelles valeurs et croyances dictent nos comportements…? Nous traitons les informations de façon différente de nos voisins, nous n'obéissons pas aux mêmes règles de pensées, de motivations. 
Nous construisons parfois des remparts nous protégeant de toute transgression de nos libertés, nous préservons un acquis, une unité et mettons en place de nombreuses stratégies pour conserver un semblant d'autonomie et de libre arbitre. C'est parfois le but ou le sens que nous accordons à notre existence. Pourtant lorsque je comprends que nous sommes exposés à toutes ces couches de croyances, de généralisations, de publicités (de 350 à 5000 par jour et par personne), comment puis-je imaginer être libre de mes pensées quand je connais l'incroyable pouvoir subliminal de tout ce qui m'est répété, de tout ce que je tiens pour certitude ?

La connaissance de soi, si chère au philosophe Krishnamurti, mais également la sortie de l'ignorance défendue par Socrate sont les deux phares permettant d'accéder à la liberté intérieure, celle qui me permet, en conscience, de comprendre ce qu'est l'individualité exprimée par "JE". En somme, je veux être libre, mais qui est réellement "JE" ? Par conséquent, la liberté n'est pas forcément celle de choisir telle ou telle voie, elle ne réside pas seulement dans le renoncement d'emprunter tel chemin (ne dit on pas choisir c'est renoncer) qui se manifeste souvent par une confusion générale et une incapacité à se mettre en mouvement mais davantage par l'exploration de ce qui compte VRAIMENT pour nous, ce qui nous sera VRAIMENT utile, en dehors de tout stéréotype, de tout diktat consumériste. La liberté est  avant tout intérieure et elle passe par la remise en question de système de fonctionnement  et aussi par l'observation de ce que l'on pense définitif. Se connaître pour être soi est probablement la  plus belle aventure qui soit, c'est du moins ce qu'affirme Confucius "le plus grand voyageur est celui qui a fait le tour de lui même" .
Vous désirez prendre du recul et déterminer les voies les plus écologiques à votre développement personnel, contactez-moi au 06 51 75 66 05, nous prendrons le temps d'évoquer votre situation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire