Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Qu'avez-vous de plus qu'un autre candidat ?

"Qu'avez-vous de plus qu'un autre candidat ??".


Gloups... Mais elle est horrible cette question ! Je viens de décrire tout ce que je pouvais apporter à l'entreprise, j'ai décortiqué mon parcours, je suis monté sur la table pour faire un numéro de claquettes... Résultat, le recruteur n'a toujours pas réussi ni à déceler ma valeur ajoutée ni à me différencier des autres concurrents (je les hais ceux-là). N'est-ce pourtant pas évident ?

Savoir argumenter ses différences sans écraser l'autre
Qu'est-ce qui vous différencie d'un autre candidat ?

Et bien non, ce n'est pas aussi évident. Votre raisonnement vous appartient, votre logique également. La personne qui se situe en face de vous, est probablement dans une autre logique, celle de trouver un candidat qui puisse satisfaire son client (l'employeur potentiel), mais aussi son projet...
Bref, sa logique, n'est pas de déceler et de décortiquer tous les atouts de votre candidature, mais surtout d'obtenir la preuve immédiate et quasi irréfutable que vous serez en mesure de résoudre la situation rencontrée (baisse d'activité, absence d'un collaborateur, développement d'un projet, création d'un poste)... Vous l'avez compris, vous n'êtes pas au coeur du sujet - malgré les apparences - le fond concerne uniquement la problématique du recruteur. Et c'est en cela que votre approche sera originale.

Il est important de garder à l'esprit qu'un recruteur a pour seul objectif de résoudre SON problème, pas le vôtre... Par conséquent, la technique de base que je vous demande de considérer est davantage d'orienter votre discours autour de ce que vous apporterez (oui, vous avez bien lu, ce verbe est conjugué au futur) chez votre futur employeur, davantage qu'autour de ce que vous avez réalisé, apporté, pensé, construit, dans un passé qui est étranger à celui du recruteur...

Bien, reprenons les fondamentaux. Ce type de question a un grand avantage, elle tend une perche au candidat. Si, si... Vous êtes enfin invité à amener le recruteur sur votre terrain.

Saisissez alors cette opportunité, en rappelant que votre profil "colle" avec celui qui est recherché, vous vous appuierez sur une réalisation pour convaincre et ancrer l'aspect "compétences" dans la tête de votre interlocuteur.

"Ce que j'ai de plus, c'est une compréhension du poste... et surtout une expertise qui s'appuie sur trois piliers, l'un technique (rappeler le métier), le deuxième est fonctionnel (la façon dont vous travaillez) et le troisième s'appuie sur une aptitude plus personnelle (mentionner une particularité (compétences commerciales par exemple)... je sais par expérience, mais aussi par appétence comment gérer ce genre de situation..." .

Toute l'idée ici, est de connecter votre passé, votre expérience à la seule question qui intéresse votre interlocuteur : son futur...

Évidemment, il est fortement recommandé de ne pas évoquer les autres candidats, pour la simple raison que vous ne les connaissez pas. Et même si dans la salle d'attente, vous avez croisé un potentiel rival, je vous déconseille de répondre : "entre nous, le candidat que vous allez recevoir après moi n'a pas l'air fute-fute !".
Pourquoi ce conseil ? Parce que vous n'aurez pas toujours l'expérience du poste en lui-même, du secteur d'activité... Vous pourriez être tenté de critiquer l'option du copié/collé en argumentant du nouveau souffle que vous apporterez, pourtant, il s'agirait là d'une maladresse évidente consistant à dénigrer les méthodes de sélection du recruteur avant même de vous concentrer sur le seul sujet qui vaille : de quelle façon allez-vous sortir l'entreprise d'une situation qui ne la satisfait pas aujourd'hui ?

Vous insisterez sur votre valeur ajoutée, maître-mot s'il en est, un peu barbare, je l'admets, pourtant très clair, il résume simplement la phrase suivante : "de quelle façon vais-je contribuer au développement de l'entreprise ?".
Forcément, les compétences, l'attitude, l'enthousiasme, la volonté seront vos atouts premiers, votre détermination à obtenir cet emploi plutôt qu'un autre car entre nous, sommes-nous attirés par quelqu'un qui papillonne et flirte avec plusieurs employeurs potentiels ? Non, une personne intéressante (dans le mot "personne", comprendre "candidat") est TOUJOURS une personne qui s'intéresse... Plus vous vous intéresserez à vos interlocuteurs, et plus vous serez jugé comme étant intéressant. C'est un fondement de la psychologie sociale.

Alors résumons, qu'est-ce qui vous distingue des autres candidats ?



  • 1- Vous ne connaissez pas les autres candidats, le seul que vous connaissiez c'est vous...
  • 2- Vous ne connaissez pas les autres candidats mais vous connaissez bien l'entreprise (vous avez posé des questions, recherché, préparé l'entretien - avec moi peut-être).
  • 3- Vous comprenez parfaitement l'enjeu du poste qui vous est présenté.
  • 4- Vous savez que vos compétences, votre attitude, votre expérience vous permettront de (au choix) :
    • Gérer le projet,
    • Développer l'activité,
    • Remplacer untel,
    • etc... (c'est l'intitulé du poste)... Dans les meilleures conditions, puisque - et là, appuyez vous sur vos réalisations, vous avez déjà mené des projets dans d'autres entreprises, pour d'autres employeurs.
  • 5- ce qui vous différencie, c'est votre certitude que vous saurez gérer la situation et que vous avez envie de commencer immédiatement.


Je rappelle que ces points sont largement abordés lors de nos quatre séances individuelles de "coaching emploi", des séances dont le prix est volontairement bas pour vous permettre de construire une démarche très efficace tant dans la valorisation du parcours que dans la stratégie à adopter pour atteindre vos objectifs (lire les témoignages). Le thème de la différenciation est également abordé durant nos séminaires de positionnement professionnel et de retour à l'emploi que j'organise régulièrement en Espagne, à la demande, en petit comité (trois à quatre personnes maximum).
Ces séminaires sont particulièrement adaptés aux stagiaires plongés dans une réflexion de carrière (plan de départs volontaires, de reconversion, de licenciement) et conviennent formidablement à toutes les personnes hésitant sur leurs orientations professionnelles, leurs choix. N'hésitez pas à me contacter si ce sujet vous intéresse, nous pourrons facilement organiser une semaine de déconnexion avec deux ou trois de vos collègues.
Enfin, la différenciation peut s'exercer en amont de l'entretien de recrutement, vos outils de candidature, votre CV, votre lettre de motivation, votre façon de répondre au téléphone et de vous présenter lors d'une première approche, vos profils sur réseaux sociaux, sont bien entendu les premiers marqueurs de votre différence, ouvrant les portes à l'emploi. Ne négligez pas l'effort à porter sur ces documents, investissez au moins quelques dizaines d'euros sur ces derniers ou même sur une simple et efficace analyse de CV, ils vous feront gagner une énergie et un temps précieux en ces temps difficiles, décidez maintenant d'être efficace !

Enfin, je suis d'avis que la vraie différence entre un candidat et tous ceux qui ont postulé à une même annonce réside dans le savoir-être. A compétence égale, ma différence, c'est moi et rien que moi, mon honnêteté, ma loyauté. Ma différence : je ne pose pas seulement ma candidature à un poste mais je me bats surtout pour rejoindre votre équipe !

Lire aussi :
- Le parler en couleur
- Avez-vous des questions ?
- Pourquoi vous et pas un autre ?
- Pourquoi devrions-nous vous embaucher plutôt qu'un autre ?

10 commentaires:

  1. Raimond Schmidt16:34

    Vous avez tout à fait raison. Le recruteur par sa question "qu'avez-vous de plus...?" cherche à vous faire argumenter, à mettre en avant les points forts que vous jugez bon vis à vis du poste et de l'entreprise. Les recruteurs ont besoin de savoir pourquoi vous voulez CE TRAVAIL, et pas simplement UN TRAVAIL.
    Le recruteur sait bien que vous ne connaissez pas les autres candidats et que vous ne pouvez répondre que par rapport à vous-même.
    Avez-vous bien compris les enjeux qui accompagnent ce poste ? Qu'est-ce qui fera que vous serez fidèle au poste, à 100% motivé et impliqué en toutes circonstances (même quand il pleut, que vous venez de vous engueuler avec votre conjoint(e), que votre meilleur ami est malade ...).

    RépondreSupprimer
  2. oh, oui, je suis d'accord sur le fait que cette question est une des question difficile ! On a beau s'y attendre, elle désarçonne à tous les coups, et je ne vois pas comment y répondre 'intelligemment', j'utilise souvent l'humour pour ma part style, il me semblait avoir fait passer tout mon enthousiasme et ma fougue, il semblerait qu'il en faille encore ...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    merci d'avoir apporté quelques éclaircissements sur cette question qui tombe souvent (pour ne pas dire à chaque fois) lors d'un entretien d'embauche, et à laquelle je ne savais vraiment pas quoi répondre jusque là: Je ne voyais pas trop l'interêt de redire tout ce qui a été dit lors de l'entretien...

    J'espère que ça pourra me servir lors de mes prochains entretiens.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme14:07

    Je voudrai qu'on m'aide pour savoir ce que peut faire la différence entre un candidat et un autre ?

    merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme10:19

      À dossier égal, une bonne orthographe et grammaire peut faire la différence, ainsi que la syntaxe :
      " Je voudrais avec un S que l'on et non qu'on m'aide..." de plus en plus de recruteurs s'attardent sur ce point.

      Supprimer
  5. Bonjour Pierre,

    Tout d'abord bravo pour tes articles que je suis :)

    Pour la question du "petit plus", je pense qu'il y a 3 points :

    1- L'attitude comme tu le cites avec une illustration pertinente et une cohérence avec un objectif important du poste et des retours potentiels.

    2- Travailler son "bonus gagnant" avant d'entrer en entretien. De ce fait aussi, diminuer le nombre d'entreprises prospectées pour plus de ciblage car ce bonus gagnant a plus d'importance pour certaines organisations. Cela donne un avantage pour le networking (car pitch différent) et pour atteindre le marché caché. Lorsqu'on regarde les descriptifs de poste, on nous demande de performer dans plusieurs domaines. Et si certains points étaient approfondis ? Si l'on re-définissait les compétences de base par métier, tout en restant en phase avec les problématiques que veulent résoudre les entreprises ?

    Il y a cet article de Whitney Johnson sur les "Disruptive skills" qui donne de bonnes pistes dessus : http://is.gd/gjQw6

    3- Mettre en avant le fit culturel est aussi un point important. S'il existe peu d'écarts dans les compétences et les connaissances, la question du fit culturel joue aussi. Le candidat peut (rapidement) partager une illustration qui prouve que ce fit est réel. Et sur le long terme, ce fit joue sur le niveau d'engagement de la personne et de sa contribution à la performance globale de l'organisation.

    Au plaisir de te rencontrer,
    Lilian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme11:34

      Qu'est ce que le "fit culturel" exactement ?

      Supprimer
  6. Anonyme11:54

    Complètement d'accord avec vous. Question a ne surtout pas prendre au premier degré.
    Pour ma part je rebondis souvent en répondant que je ne suis pas la mieux placée pour répondre a la question. J'enchaine très rapidement sur ce que je pense pouvoir apporter a l,ets

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Ca tombe trop tard pour moi, j'ai passé mon entretien mardi!
    Je pense qu'il est intéressant d'évoquer ses "loisirs et hobbies" lors de la réponse à cette question, et les tournant de façon à montrer que l'on apportera forcément de la valeur ajoutée à l'entreprise.
    Par exemple: j'ai été prof de danse pendant 2 ans, ce qui implique les cours hebdomadaires, l'organisation de spectacles, la gestion d'un budget... Cela m'a permis de développer des qualités d'organisation, de pédagogie et de gestion que je n'avais jamais expérimenté auparavant, même via mes expériences professionnelles.
    C'est un exemple bref mais je pense qu'il est intéressant de montrer à l'employeur que même en dehors de la vie professionnelle, vous avez naturellement et volontairement (et souvent avec passion) développé d'autres qualités qui vous démarquent des autres candidats.

    J'espère avori été claire :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Frédéric Berre10:43

    Bonjour Pierre, super, je te remercie parce que j'ai travaillé avec toi sur la différenciation... ce que je retiens c'est que la différence doit surtout exister en moi, je dois la connaitre, la comprendre la ressentir avant de tenter de convaincre quelqu'un d'autre. Merci pour le travail que tu m'as permis de faire, j'ai obtenu beaucoup plus que je ne l'imaginais en me recentrant sur l'essentiel. Frédéric Berre

    RépondreSupprimer