Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Un bilan régulier de sa recherche d'emploi

Inutile d'attendre la fin d'année pour tirer les enseignements de ses pratiques et réaliser le bilan de sa situation. En matière de recherche d'emploi, la fréquence du bilan personnel est plus élevée et nécessite de ménager une à deux journées par trimestre pour construire les fondamentaux des trois mois suivants.


Quel bilan faites-vous de vous de votre recherche d'emploi ? 

Vous me direz que l'idée même de faire un bilan suppose que vous ne soyez pas en poste... et donc que les conclusions à tirer de vos pratiques sont négatives... 
Un bilan ne sert pas à constater une situation mais à construire une approche amplifiant les bonnes pratiques mais aussi corrigeant les erreurs passées. C'est l'idée même de l'expérience utile.

Tirer les enseignements de sa période de chômage ou de recherche d'emploi suppose que vous soyez en mesure d'observer l'ensemble de vos actions, comportements mais également les influences extérieures sur votre cheminement. Il s'agit alors d'évaluer différents domaines de votre projet de vie, de prendre du recul sur vos résultats et méthodes pour les atteindre et.. de décider de les continuer, modifier ou abandonner. Rien d'autre.

prendre du recul régulièrement pour tirer les enseignements de sa recherche d'emploi
Faire le bilan de vos actions, de votre énergie
 et de votre discours intérieur

Ce bilan, je vous propose de le structurer en trois grandes familles : 

1- Les actions que vous avez entreprises, les méthodes que vous avez expérimentées, les résultats obtenus (nombre d'entretiens, réponses négatives reçues, non reçues)...
2- Votre énergie, santé morale et physique, vos relations familiales et sociales...
3- Votre discours intérieur, ce que vous dites sur vous, de façon OFF, en dehors de tout regard...

Pour commencer à aborder chaque thème, je vous conseille de vous reporter aux bilans précédents et de relire l'ensemble des engagements personnels que vous souhaitiez mettre en place (ces fameuses décisions ou mesures correctives).

L'évaluation de votre recherche d'emploi 

L'idée de cette évaluation, c'est la prise de décision, le renforcement de votre créativité mais surtout la capacité à innover, c'est-à-dire à mettre en oeuvre vos idées concrètement.

Vos actions :


Pour chacune des actions liées à la recherche d'emploi (réponses aux annonces, candidatures spontanées, réseautage, réseaux sociaux, formations, prises de renseignements, entretiens professionnels, entretien de recrutement, forums, e-mails de remerciement, salons de l'emploi, organisation de mes journées...), je vous invite à répondre aux questions suivantes :

1- Avez-vous atteint vos objectifs - l'objectif peut être indépendant d'un poste pourvu, par exemple, j'ai un objectif de contacter trois personnes par semaine... ou d'envoyer 8 candidatures spontanées par semaine, etc... ? Quels résultats avez-vous obtenus (reportez-vous à votre tableau d'objectifs) ? Le résultat est la valeur que vous accordez à vos avancées, aux effets indirects, aux retombées de telle ou telle expérimentation.
2- Dans quel contexte avez-vous mis en place vos actions ? Où, quand, avec qui... tout ce qui décrit l'environnement dans lequel vous avez testé et mis en place tel changement.
3- Qu'avez-vous fait exactement, comment vous-êtes vous comporté (Décrire le process) ? Qu'en pensiez-vous sur l'instant et pensez-vous aujourd'hui avec du recul ? Qu'avez-vous ressenti (un sentiment agréable, désagréable... bien penser à le préciser) ?
4- Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
5- Quel lien puis-je faire entre le contexte, la méthode, mon ressenti et les résultats obtenus ?
6- Qu'aurais-je pu faire d'un peu différent pour me rapprocher encore un peu plus de mon objectif et relancer ma recherche d'emploi ?
7- Mon objectif est-il toujours d'actualité ? Quel est mon plan B ? Après tout, je peux décider de le transformer totalement, d'abandonner une pratique ou plus simplement de le modifier... 
8- Si oui, que vais-je modifier dans les trois mois à venir pour me rapprocher encore plus de cet objectif ?

Un enseignement d'action consiste à créer des liens de causes à effets dans votre expérience même si elle s'avère négative, en rapportant ce que vous faites des résultats obtenus. 

QUAND JE contacte directement un décideur par téléphone, ALORS J'obtiens davantage d'entretiens professionnels.

=> Ma décision (mon objectif) pour les trois mois à venir : développer le nombre d'appels hebdomadaires, les passer de 3 à 5. Vous avez, au passage, remarqué que mon objectif n'est pas d'obtenir 5 entretiens téléphoniques, mais bien de me concentrer sur ce qui dépend de moi, donc, d'appeler davantage de personnes (qui, elles, décideront ou non de m'accorder un entretien).


Vos relations, votre santé :


Se concentrer uniquement sur les actions est une erreur si l'on ne tient pas compte ni de notre état ni de notre environnement. Aussi, un bilan pourrait tenir compte de tout ce qui vous entoure et renforce votre impact, votre tonus... surtout dans cette période de fragilité. Voici quelques questions qui vous permettront de faire le point :

1- De quelle façon ai-je cultivé et renforcé mon énergie ces trois derniers mois ? Quelles activités personnelles, quelles relations ont eu un effet positif sur ma santé, mon moral ?
2- Durant ma recherche d'emploi, dans quels contextes ai-je déployé tout mon potentiel ?
3- Au contraire, à quelles occasions ai-je du faire face à une baisse d'énergie ou au fait de me poser beaucoup trop de questions ? Quelles difficultés ai-je rencontré ? 
4- Quel bilan physique puis-je tirer de ces trois mois ? Quelles parties de mon corps m'on fait souffrir ?
5- Quel lien puis-je faire entre mon énergie, ma santé et ma recherche d'emploi ?
6- Qu'aurais-je pu faire de différent pour préserver ou renforcer ma santé (ou mon tonus, etc...) ?
7- Qu'est-ce que je décide de mettre en place pour améliorer ma santé sur les trois mois à venir ?

Ici aussi, tirer les enseignements consiste à évaluer votre santé morale ou physique à la lueur de votre environnement en créant les passerelles entre causes et effets :

QUAND JE regarde tard la télévision et me couche à 2 heures dans la nuit, ALORS JE suis incapable de me lever (ou de me concentrer) le lendemain matin.

=> Ma(mes) décision(s) pour les trois mois à venir : 

  • me coucher en même temps que mon conjoint (hé hé)
  • faire du sport en fin d'après-midi pour me fatiguer physiquement, 
  • enregistrer les émissions qui m'intéressent vraiment et les regarder en différé à un moment consacré à cela..


Votre discours intérieur :


Ce que vous vous dites sur vous impacte et influence sacrément vos résultats ou tout au moins les mises en oeuvre de vos actions. Vous ne croyez pas ? Ce discours intérieur peut également faire l'objet de petits changements notamment lorsqu'il est récurrent, ou du moins lorsqu'un comportement récurrent l'engendre... Voici quelques pistes pour évaluer votre discours intérieur :

1- Quel sentiment général ai-je ressenti ces trois derniers mois ? 
2- Quel lien puis-je faire entre ce que j'ai mis en place (ou au contraire que je n'ai pas mis en place) et ce que je pense de moi...? 
3- Dans quel contexte ai-je ressenti davantage de sérénité et la satisfaction d'avoir bien avancé dans ma recherche ? 
4- Quel discours intérieur me serait plus utile dans ma recherche ? (par exemple : je mets tout en oeuvre pour trouver un job, ou je suis très compétent dans tel domaine et mon profil attirera forcément un employeur comme cela a déjà été le cas dans le passé...)
5- Dans mon quotidien, quelles actions ne dépendant que de moi me permettraient de me rapprocher de ce discours intérieur plus positif ? (par exemple, je continue de renforcer ma compétence dans tel domaine, je mets en oeuvre toutes les décisions prises, etc...)
6- Qu'est-ce que je décide : de tester ce nouveau discours intérieur ou de rester dans l'ancien ?

Votre discours intérieur ayant un impact sur vos actions, votre entrain, je vous propose de le renforcer... par vos actions, votre entrain. Cela va s'en dire ? 
N'oubliez pas que tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime... 

QUAND JE reste devant mon ordinateur  suivre les liens et vidéos postés par mes contacts sur les réseaux sociaux, ALORS JE me dis que je perds mon temps et que je suis nul ou que je ne suis pas à la hauteur.

ou

QUAND JE réalise l'ensemble de mes objectifs quotidiens, ALORS JE me dis que je suis sur la bonne voie et que mes actions auront forcément une conséquence positive.

=> Ma décision pour les trois mois à venir :
  • organiser mes journées de façon concrète et réaliste
  • me déconnecter d'internet de telle heure à telle heure
  • me réserver une pause en fin de matinée et fin d'après-midi pour me rendre sur les réseaux sociaux


Vous l'avez compris, le nombre de petites choses à améliorer, transformer ou à amplifier va rapidement prendre de l'ampleur et constituera inévitablement autant d'actions personnelles ou professionnelles à entreprendre durant vos journées de recherche d'emploi. Vous parviendrez ainsi à leur donner de la consistance et à construire une démarche bienveillante, respectueuse de votre personne, une démarche que vous ne cesserez d'évaluer, y compris lorsque vous aurez intégré votre nouveau poste !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire