Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Quelles informations pour bien se préparer ?

Vous avez travaillé sur votre projet professionnel et êtes en mesure de dresser le portrait robot des entreprises qui vous intéressent. Bravo ! Etape suivante, lister les entreprises auxquelles vous enverrez vos candidatures qu'elles soient spontanées ou non. Une enquête minutieuse vous attend, celle de conforter vos envies avec l'environnement de l'entreprise ciblée.. tout un programme.
C'est ce que l'on appelle la connaissance ou la reconnaissance de votre futur environnement, vous permettant de détecter l'intérêt ou non, de postuler auprès de telle ou telle entreprise.

Votre candidature est partie, et soudain, chic, le téléphone sonne, vous êtes convoqué à un entretien de recrutement ! Yahoo !! (ce billet n'est pas sponsorisé hein !)

C'est maintenant que tout commence, il va falloir marquer la différence et vous positionner en tant que spécialiste, ressortir (ou aller chercher, c'est selon) les informations collectées afin de savoir globalement où vous mettez les pieds pour :

- Être, le cas échéant, en position de choisir consciemment, plutôt que de subir.
- Développer un échange équilibré avec le recruteur.
- Vous comporter comme un professionnel qui ne laisse rien au hasard.
- Lister les questions que vous poserez au recruteur pour compléter votre connaissance de l'entreprise.

Commençons par le début, par le plus simple. 

1- Les recherches sur internet, incontournables, tout y est ou presque, du site corporate en passant par les différents services d'analyse comme score3.fr, societe.com, kompass.com. Vous trouverez des éléments importants sur l'entreprise en elle-même, son évolution, ses valeurs, le message dominant son intervention. Vous déterminerez avec précision l'évolution de son chiffre d'affaires, son résultat et serez par conséquent en mesure de demander quelques explications (après tout, rejoindre une entreprise dont le CA ne cesse de diminuer, mérite quelques explications, non ?). Vous déterminerez aisément la cartographie du visible en veillant à détecter son évolution d'activité, ses résultats et son offre.

2- Ensuite, il conviendra de dépasser ce niveau sommaire pour renforcer votre degré de connaissance : quelle image souhaite véhiculer l'entreprise convoitée. Quelle est sa position sur le marché et quel discours défend elle auprès du public. Ces informations seront issues d'articles de presse, d'une veille plus approfondie sur certains de ses responsables, ce qu'ils expriment, leur vision, leur stratégie. La presse sera alors votre meilleure amie, presse locale, nationale ou professionnelle. Les syndicats de métier constituent également une très bonne source d'information, que je vous invite du reste à contacter par téléphone, ils coopèrent assez facilement en général.

3- Une source d'information essentielle provient des fournisseurs, selon les secteurs d'activités, les partenariats affichés, il convient de "mailler" les principaux intervenants du secteur pour ressentir l'ambiance, les enjeux, l'autonomie éventuelle de votre cible. Personnellement, je ne connais pas mieux qu'un salon professionnel pour obtenir des informations sensibles sur le secteur d'activité. Vous trouverez sur tous les sites internet de salons professionnels, des listings de fournisseurs potentiels, des contacts, des liens internet fournissant une multitude d'informations complémentaires vous resituant dans un contexte économique auquel vous n'appartenez pas forcément.

4- Qui sont les concurrents directs et indirects de l'entreprise qui vous convoque...? Bonne question n'est-ce pas ? Que font-ils, quelle est pour les principaux, l'évolution de leur activité, positive ou négative ? Comment présentent-ils leur offre, leur point fort, faible...? N'oublions pas que lorsque vous serez en poste, quel que soit votre poste du reste, vous évoquerez chaque jour les prouesses de vos concurrents, ainsi que leurs parts de marchés, perdues ou gagnées!

5- Et leurs clients, qu'en pensent-ils ? Le service est-il correct, les délais de livraison honorés... les promesses tenues.. Pour obtenir ces informations, rien de tel que de questionner ceux que vous aurez détectés (et oui, vous obtiendrez des réponses auprès d'un service logistique ou achats) ou bien encore de questionner directement les plus grands distributeurs d'informations que sont les commerciaux. Comment se passent les ventes, "ce n'est pas trop dur en ce moment" ? Peut-être avez vous déjà joué au client mystère sur un salon professionnel (oui, encore une fois..) mais les commerciaux sont en général intarissables sans jamais vous demander qui vous êtes (vous remarquerez combien est importante la construction d'un projet professionnel pour aller chercher en amont les informations nécessaires, nous sommes bien dans la maîtrise plutôt que dans la réaction !).

6- Enfin, dernier point, n'oublions pas de rechercher les informations dans notre propre réseau, d'abord chez nos contacts directs qui sont ou seraient eux-mêmes connectés aux clients et/ou fournisseurs de l'entreprise cible, avec un peu de chance, vos contacts seront connectés (mais un peu plus que connectés pour que l'information fasse sens) à des collaborateurs de l'entreprise cible. Encore une fois, cela implique d'avoir identifié en amont son projet pour construire un réseau répondant à nos attentes ! Les informations intéressantes concerneront essentiellement la cartographie de l'entreprise et la connaissance - de l'intérieur - du circuit décisionnel.. ben oui, c'est toujours utile de savoir qui décide !

J'ai bien conscience que la préparation - à ce point - de vos candidatures pourrait rebuter quelques candidats. Ce n'est pas un drame, le peu d'informations que vous collecterez en suivant ces schémas vous démarqueront de toute façon de tous ceux (l'immensissime majorité) qui n'ont rien préparé. "Visez toujours la lune, car même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles" O. Wilde
Gardons à l'esprit que si vous visez un secteur d'activité en particulier, vous aurez beaucoup d'informations communes qui concerneront chacune des entreprises cibles.

Enfin, pour ceux qui en doutent encore, ces méthodes sont tout droit inspirées des techniques d'efficacité commerciale et de la formation que je délivre aux entreprises (si cela vous intéresse, rendez-vous ici !). A bientôt

Aucun commentaire:

Publier un commentaire