Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Passer un entretien de recrutement n'a rien de naturel


Vous savez quoi ? Passer un entretien de recrutement n’a rien de naturel… Ah d'accord, vous étiez déjà au courant !

En vous rencontrant chaque jour, partageant vos expériences, les retours d'entretiens, les différents tests auxquels je me prête auprès des cabinets de recrutement (oui, oui, je teste discrètement à peu près tout ce que je raconte sur ce blog)  : afficher son potentiel, présenter ses compétences, convaincre de sa différence, enchaîner les réponses, sourire, prouver, illustrer… est juste un exercice complexe, bien plus difficile qu'un simple "y'a qu'à...", "il faut...".
J'arrive inévitablement à la conclusion (généralement partagée) que personne ne peut être spécialiste de l’entretien de recrutement, pour la simple et bonne raison qu’être candidat n’est pas une profession, personne – à ce jour – n’ayant obtenu son diplôme d’expert en candidature (avec mention…) - je remarque au passage que le recruteur n'a pas plus de certificat de bon recruteur dans sa poche, mais là est un autre débat.

De cette réflexion, m’apparaît comme une évidence le fait que l’entretien de recrutement soit rarement vécu comme une partie de plaisir… et pourtant, si vous pensez aux différents postes que vous avez décrochés tout au long de votre carrière, vous aurez, j’en suis convaincu, un assez bon souvenir des entretiens qui vous ont permis d’être le candidat retenu. 
Oui et alors, me direz-vous ? Ce n’est jamais un expert en entretien de recrutement qui est embauché mais bien un expert dans son métier, vous me suivez ?
Cela signifie que l’on se trompe trop souvent de combat et de stress en mettant l’accent ou la pression sur la nature de l’entretien (questions pièges, trou dans le CV, etc, etc…) plutôt que sur le fond : l’expression de son expertise professionnelle et personnelle, celle-là même qui contribuera au développement de votre futur employeur, l'expression de ses compétences, de sa personnalité, etc... 
J’en viens donc à l’essentiel, il me semble normal d’être inquiet (au moins un peu) avant la rencontre avec le recruteur, cette tension devant s’exercer autour de l’expression de votre expertise et non pas autour de l’objectif d’une prestation totalement maîtrisée d’un bout à l’autre.

Tiens au fait, chers amis recruteurs, je vous propose de terminer vos entretiens par une question dont les réponses s'avèrent très prometteuses et pertinentes : « Y’a-t-il une question que vous auriez aimé que je vous pose ? »

3 commentaires:

  1. ouai vous avez bien raison, ils ont beau écrire des tonnes d'ouvrage dessus pour que l'on se sente plus rassuré, rien n'y fait, l'entretien d'embauche est toujours aussi cauchemardesque!
    Manon

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
    Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
    En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Manon !
    Bon, maintenant, il existe des méthodes incroyablement efficace pour travailler contre son anxiété, je les pratique chaque jour en coaching et là, rien de magique, des réflexions de bon sens et une progression terre-à-terre dans ce cheminement (qui en général est plus vaste que celui de l'entretien de recrutement).
    A votre disposition pour organiser une séance test de coaching, vous serez épatée par les résultats au bout d'une heure d'entretien. Parole de Pierre :)
    Merci pour ce commentaire

    RépondreSupprimer