Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Petite dédicace à tous les recruteurs

Je viens d'appeler un client, enfin un prospect plutôt. À l'instant. Lorsqu'il a décroché au bout de quatre sonneries, une voix d'homme paniqué ne cessait d'émettre un "allo ?" auquel mes réponses restaient sans effet... Je vous la fais courte :
- Allo ?
- Bonjour, je suis Pierre Denier - HLC Conseils, vous m'avez laissé un message me priant de vous rappeler...
- Allo ?
- Oui, vous m'entendez ? Je suis Pierre Den..
- Allo ?....  Aaaaaalllllloooo ?.... (silence)... Ha ha ha ! Vous êtes bien sur le répondeur de Philippe* laissez un message après le bip sonore ! Biiiip..
En réalité, son "sketch" était bien plus long, du moins, il m'a paru sans fin. Lorsque je compris qu'il s'agissait de son annonce personnelle et que c'était à moi de parler, de laisser un message..., alors je  tentais de bredouiller quelques mots, encore décontenancé par l'accueil qu'il avait pris soin d'enregistrer, je n'avais malheureusement pas eu le temps d'hésiter sinon, j'aurais raccroché.

Lutter contre les aprioris en matière de recrutement
"HLC Consye : pour le coeur des autre"**
Haut les Coeurs !


C'est plus fort que moi, m'est venue à l'esprit l'image de Philippe, concentré comme jamais devant son téléphone portable, et répétant sans cesse le message "hilarant", pour que son effet - sur moi en l'occurrence - soit optimal. 
Combien d'essais, de répétitions, d'échecs, de mauvaises manipulations ?? Combien d'appels sur son propre numéro pour valider les temps de silence, vérifier l'absence de parasites sonores... 
Inutile de tourner autour du pot, ma première impression fut plutôt sarcastique et moqueuse... Un peu piqué (vexé si vous préférez) d'avoir été piégé.
Ce client, Philippe donc, est en recherche d'emploi depuis quelques mois. Je ne sais pas ce qui lui a pris d'enregistrer cette annonce, mais lorsqu'enfin, nous sommes parvenus à discuter (il m'a rappelé dans la foulée), je découvrais un homme délicieux, intelligent, réservé, délicat et toute la panoplie des qualités qui riment bien avec sérieux et professionnalisme. Etonnant, non ? 
Sans doute voulait-il donner un sentiment de légèreté à ses interlocuteurs, leur procurer un sourire, marquer les esprits, se différencier, faire un bras d'honneur à ses angoisses, dédramatiser une situation qu'il vit mal... Sans doute tout cela à la fois...

J'ai pensé que Philippe était stupide de laisser un message aussi grotesque sur son répondeur, je l'ai jugé incapable, nul quoi..., et mon jugement était définitif, irrévocable, comme dans Koh Lanta.

Je ne vais pas vous conseiller d'avoir un message adapté sur votre répondeur téléphonique, vous le savez déjà... et Philippe aussi le savait
En revanche, mon véritable jugement, je le porte aujourd'hui sur moi. C'est moi qui me suis trompé en jugeant le ridicule de son annonce, c'est moi qui ai fermé la porte, sur la seule base de mes aprioris (un comble pour un coach ! Non ?), drapé dans mes certitudes, mes idées préconçues, sur ce qui est bien ou mal... 
Ce que je sais aujourd'hui, c'est que mon aveuglement, que je croyais pourtant absent, a rejeté toute la dimension humaine de Philippe. J'ai préféré observer la caricature plutôt que de me plonger dans la découverte, j'ai préféré le croire incapable, plutôt que de percevoir une urgence, une angoisse mais aussi une volonté de bien faire dans un monde - allez, disons le, impitoyable et extrêmement violent, cynique et cruel, où plus personne ne sait réellement comment faire... 

J'ai participé à ce monde, l'espace de quelques secondes et au fond, Philippe, avec ses insupportables "Allo" m'a beaucoup plus apporté qu'il ne l'imagine, il a m'a permis de me souvenir d'ouvrir mes yeux et mon coeur, surtout avec ceux dont le retour à l'emploi est plus long que souhaité. 
Ce rappel salutaire, je le dédie à tous les recruteurs.

* Philippe se reconnaitra, même sous son autre prénom :)
** Logo imaginé par ma fille alors âgée de 6 ans

Aucun commentaire:

Publier un commentaire