Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


3 clés pour renforcer l'impact de vos e-mails de candidature

Renforcer l'impact de l'e-mail de candidature


Avez-vous remarqué comme nous passons beaucoup de temps à travailler notre CV, pesant chaque mot, chaque phrase, formatant la présentation, fignolant la charte graphique... Un temps utile pour produire le meilleur document qui soit. Avez-vous remarqué l'investissement personnel que nous consentons à la rédaction d'une lettre de motivation, la recherche d'informations sectorielles, la consultation de pages économiques dans la presse, la revue des réseaux sociaux... 

Lorsqu'il s'agit de peaufiner sa candidature, le temps suspend son élan, absorbant effort et concentration dans le cortex abyssal de nos espoirs. Bon, je m'égare un peu...

Beaucoup d'énergie, donc, dépensée à la réalisation de documents ou de candidatures impactantes, et pourtant, malheureusement, aucun égard pour le support d'envoi de vos candidatures. 
L'écrasante majorité des messages que je reçois, n'est pas à la hauteur des efforts consentis à la préparation des documents de candidature envoyés. 
Les e-mails sont moches et non optimisés, bancales, bâclés et donnent parfois une impression d'"à peu près" bien éloignée de la logique d'orfèvre du CV joint. 

Et vous, chers lecteurs, à quoi ressemble la structure de vos e-mails ? Avez-vous réfléchi à la police d'écriture, la couleur des caractères, la signature de votre e-mail ? Quel message envoyez-vous ? Et comment, ce message, peut-il être perçu ?

soigner l'impact de ses e-mails durant la recherche d'emploi
Soigner la signature d'un e-mail

L'objet :

Tout d'abord, l'objet doit être systématiquement mentionné, court, précis, sans équivoque... et "rafraichi". Comment cela "rafraîchi" ? Oui, "rafraîchi", notamment dans le cadre d'échanges nombreux avec votre interlocuteur, rendant la section "objet" particulièrement longue et indigeste :
RE: RE: RE: RE: RE: RE: RE: RE: ou TR: ou encore Rép: ... Bref, tous ces acronymes inutiles qui polluent le sens et la précision du message envoyé.

La charte graphique :

Adoptez une police d'écriture identique à celle de votre lettre de motivation ou de votre CV, une police d'écriture claire, moderne type Helvetica, Calibri, Garamond, Tahoma ou encore celles qu'utilisent les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn (Myriad Pro Bold) ou Viadeo. 
Favorisez un texte de couleur noire ou anthracite.

Le style "littéraire" :


Les formules ampoulées manquent cruellement de spontanéité, vous ne trouvez pas ? Du coup, restez simple et courtois dans votre approche, évitez le caractère informel type "bonjour Truc" et préférez "Monsieur ou Madame Truc"... La différence est minime mais l'erreur d'appréciation vous préservera de tout jugement définitif.

Veillez à éviter les abréviations pour faciliter la compréhension de votre texte. Ainsi, vous éviterez de jeter à la tête du recruteur un "Cdt" invalidant la courtoisie que vous aimeriez véhiculer. Un "Cdt" est affreusement direct et impoli, le dynamisme mal placé, la tonicité d'un uppercut.. je déteste (tout comme "à vous lire" qui symbolise - à mes yeux, le triomphe du gratte papier...).

La signature :


Comment signez vous vos e-mails ? Votre prénom, votre nom ? Et si vous invitiez votre interlocuteur à entrer en contact avec vous, si vous l'emmeniez en voyage, une invitation à l'exploration de votre profil, de vos différentes présences en ligne... Je vous recommande de soigner votre signature en y intégrant systématiquement :


  • Votre Prénom et Nom suivi de votre fonction (poste actuel ou recherché)
  • vos contacts - numéro de téléphone portable et e-mail, le cas échéant (si vous êtes à l'étranger) votre contact Skype
  • Un lien vers votre profil LinkedIn ou Viadeo
  • Selon les cas, une invitation à découvrir votre blog ou votre CV détaillé en ligne (type DoYouBuzz)
  • et pourquoi pas un slogan, une maxime qui correspond à votre état d'esprit...
Beaucoup d'informations qu'il convient de structurer afin qu'elles soient digestes et restituées sous forme d'icônes plutôt que de liens interminables. 
Je vous encourage à utiliser les applications de création de signatures d'e-mails comme si.gnatu.re ou encore letsignit. Ces interfaces pourront intégrer une photo, un logo, mais surtout, créeront les liens visuels connectés à votre différents réseaux professionnels.
Notez bien qu'une signature n'est pas une photo ou un scann de votre carte de visite, cette solution, en effet, ne permettrait pas à vos interlocuteurs de cliquer sur vos liens.
Logiquement, vous trouverez dans les pages support de vos boites e-mail, toutes les informations techniques vous permettant d'intégrer facilement les signatures générées.

UN e-mail soigné

En concentrant un minimum d'attention sur la qualité de vos e-mails : 
  • vous gagnerez davantage en impact, rendant utiles tous les liens et informations véhiculés et facilitant la prise de contact avec vous
  • vous favoriserez la mémorisation de vos échanges chez vos interlocuteurs 
  • vous véhiculerez une image soignée et professionnelle de votre personne
  • vous créerez une ambiance, un esprit rendant encore plus singulière votre candidature

Du coup, je suis de ceux qui préconisent d'intègrer la lettre de motivation au corps de l'e-mail afin de n'envoyer qu'une seule pièce jointe (le CV en l'occurrence), faciliter au recruteur l'accessibilité à votre candidature par l'ouverture directe de votre e-mail de motivation...
Pour construire une démarche de recherche d'emploi solide et efficace, contactez moi par e-mail, coach emploi, je vous accompagnerai avec plaisir dans vos démarches.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire