Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Avanti ! … ou la métaphore du voyage en avion

Imaginez…. Après quelques heures de vol, disons 7 heures (partons en Afrique équatoriale sur les traces de Livingstone), vous vous redressez dans votre fauteuil, sonné, groggy et anxieux, vous remplissez fébrilement la fiche de douane (du reste, vous vous félicitez d'en avoir demandé plusieurs exemplaires), une contrée inconnue vous attend. Tandis que vous écoutez les moteurs rugir peu de temps avant l'atterrissage, vous vous surprenez à serrer vigoureusement les accoudoirs de votre siège lorsque les roues de l'avion touchent abruptement le sol. Ça y est, vous y êtes, un instant rêvé, attendu et pourtant…. une légère panique s'empare de vous à l'idée de découvrir une zone inconnue, loin de chez vous, si différente de ce que vous maîtrisez… de ce que vous savez.

Pas besoin de s'appeler Livingstone pour vivre l'aventure

Le stewart (ou l'hôtesse, c'est selon) annonce la température au sol, étouffante, alors que ce matin encore vous quittiez une région engourdie par l'hiver. On vous prévient de veiller à la chute d'objets lors de l'ouverture des coffres à bagages, un rappel qu'il est interdit de fumer, quelques correspondances exotiques et chacun se lève pour rejoindre son allée et quitter en bon ordre la carlingue haletante.

Le choc, la claque d'une atmosphère épaisse, chaude, qui vous recouvre dès que vous franchissez la porte de l'avion. Un bruit assourdissant, beaucoup de vent et vous portez votre attention sur les marches métalliques qui vous mènent au plancher des vaches, là où seules vos jambes vous porteront, là où vous n'êtes plus pris en charge par le personnel navigant, là où vous prendrez des décisions en suivant votre intuition, en observant les autres passagers, en utilisant intensément votre cerveau pour comprendre les multitudes d'indications qui vous mettent en garde…

Ce qui est étrange à cet instant, c'est que l'anxiété que vous avez connue dans l'avion, s'est totalement dissipée… Elle n'existe pratiquement plus, et tous vos sens sont en éveil pour partir à l'aventure, rencontrer, vous abreuver, construire un chemin personnel. Cette aventure, elle s'offre à nous lorsque nous quittons le confort douillet de notre avion, lorsque la panique s'évapore et que l'action prend le relai de la réflexion et de l'anticipation

Nous sommes tous les passagers d'un avion, observant de loin (de très loin, de trop loin) la réalité de l'extérieur sous ces nuages insolents, engourdis dans la douce torpeur distrayante de l'habitacle étroit, écoutant attentivement les mises en garde, les messages protecteurs, souhaitant nous déployer aussi librement que possible, mais devant pour cela, attendre d'arriver quelque part. Et pourtant, cet avion ne va nulle part, il n'a jamais vraiment quitté la piste. Cette métaphore vous parle ?

Ce que, malheureusement, nous n'avons pas forcément à l'esprit, c'est que ce quelque part est là, ici et maintenant, à chaque instant de notre vie. Êtes-vous bien certain que vous ne pouvez pas ouvrir vous-même la porte ? Ce que vous percevez par le hublot est-ce la réalité, cela vous donne t-il une idée précise de ce qu'est l'extérieur ? Souhaitez-vous continuer de vous rallier aux autres passagers, ceux qui vous conseillent de ne pas quitter l'avion ? Pourquoi attendez-vous la consigne d'un autre pour vous lever ? Et une fois la porte ouverte, ne croyez-vous pas que vous aurez franchi une étape décisive pour vivre votre aventure ? Allez, Haut Les Coeurs !

HLC Conseils accompagne des cadres, des décideurs, des entreprises qui estiment que la course dans laquelle ils sont engagés va vraisemblablement les conduire là où l’on ne cultive que des regrets. Besoin de sortir du cadre ? Contactez moi au 06 51 75 66 05.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire