Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Le titre du CV

Donner un bon titre à son CV 


Pour ceux qui parcourent régulièrement les lignes de ce blog, vous savez que je considère le CV comme étant un outil formidable de communication, qui, pourtant, est détesté par la plupart d'entre vous. Voilà ce qui nous différencie : je considère chaque CV comme le roman d'une aventure, de votre aventure professionnelle, je l'interprète, je le ressens, je le vis, me projetant sans cesse dans son évolution (ou transition) qui vous portera chez votre futur employeur... Je sais, c'est bizarre, mais c'est exactement pour cette raison que l'analyse de CV est devenue mon expertise, mon métier. Au contraire d'un recruteur qui ne passera que quelques secondes dans l'analyse de vos documents, je m'en imprègne totalement, passe et repasse dans toutes ses rubriques, entre chaque ligne, adorant rencontrer le candidat que vous êtes sur le chemin de votre parcours.

Quel titre donner pour renforcer l'efficacité du CV
Donner un titre à son CV

Le CV, de mon point de vue, est une lettre d'intention, une déclaration débordant à la fois d'enthousiasme et de rigueur, de légèreté et de professionnalisme totalement orienté, non pas autour de votre passé, mais de ce que vous en faites pour le mettre au service de votre futur employeur.

L'intention, en matière de CV, c'est le titre, la teinte que vous donnerez à votre document, l'accroche, celle qui résume tout et invite à vous rencontrer. Ce que vous recherchez, ce que vous êtes, ce que vous proposez. Il s'agit de le déclarer, de l'assumer totalement plutôt que de laisser quiconque le deviner pour vous. Souvenez-vous, vous avez travaillé sur votre projet professionnel et êtes capable de le décliner en un groupe de mots, un intitulé représentant la fonction que vous vous apprêtez à assumer chez l'employeur.

Réponse aux annonces


C'est le cas le plus évident, lorsque vous répondez à une annonce emploi sur un jobboard spécialisé ou généraliste, vous veillerez systématiquement à reporter strictement dans votre CV le titre indiqué sur l'annonce. Votre dernier poste était "chef de produits" et vous présentez votre candidature à une fonction de responsable marketing, alors, le titre que vous indiquerez dans votre CV est... suspens... "Responsable Marketing". Tadam..! Jusque là tout va bien. 
Ce titre, vous l'écrirez dans la même police d'écriture que votre prénom et nom de famille (favorisez une écriture en lettres minuscules). Votre prénom et nom sont écrits en gras et en rouge pailleté, le titre de votre CV sera alors écrit en gras et rouge pailleté : 
Vous êtes l'incarnation du poste convoité et associez votre identité à ce que recherche l'entreprise.
Je ne suis pas un grand amateur des accroches qui viennent juste en dessous du titre. Je les trouve, la plupart du temps, redondantes et assez mal formulées. Pourtant, si elles étaient orientées autour de l'unique besoin de l'employeur, je crois qu'elles seraient alors très utiles. Vous l'avez compris, il ne s'agit pas de dérouler votre objectif (qui n'intéresse que vous... et moi), mais davantage de vous intéresser à celui de l'entreprise. 
Pensez en ces termes : "en une courte phrase, qu'est-ce que je peux apporter à l'entreprise ?"

Ainsi, imaginons que vous soyez juriste, voici le genre d'accroche que vous pourriez ajouter, juste sous le titre :

Juriste 
Garant de la mise en conformité de votre entreprise 
avec les différentes lois et règlementations

ou encore 

Juriste
Au service de la protection et de la défense 
des intérêts de votre entreprise

Un Directeur marketing sera garant de la valorisation de l'offre de l'entreprise, etc, etc... Vous comprenez le principe.


Candidature spontanée


Dans le cadre d'une candidature spontanée, essentielle dans l'attaque du marché caché de l'emploi, vos recherches, puisque je vous pousse à être sérieux dans le choix de vos cibles, vous permettront de valider un vocabulaire auprès de l'entreprise convoitée. Soyez curieux et recherchez sur les réseaux sociaux, mais aussi directement auprès de la société en question, ou parmi les journaux professionnels, l'intitulé des postes tel qu'il est pratiqué au sein de l'entreprise. 
Chez les commerciaux, par exemple, un même poste s'appellera "commercial itinérant", "chef de secteur", "responsable de zone"... Que votre titre soit différent de celui qui est utilisé au sein de l'entreprise en question n'est pas dramatique, mais avouez que si votre motivation est réelle, alors autant vous donner les moyens d'être lu et compris ! 
Pour l'accroche, vous pourrez être encore plus spécifique en vous appuyant par exemple sur vos connaissances du marché : "capable de développer l'activité chez les principaux annonceurs du marché..." ou bien "apporter 5 années d'expérience terrain du secteur des betteraves pour augmenter le rendement commercial".

La candidature spontanée peut être réellement impactante si vous savez pertinemment en quoi votre candidature s'avèrera fructueuse et profitable chez votre futur patron. 

Pourquoi agir comme cela ? Pourquoi annoncer ce que vous apportez ? 

Parce que personne ne le fait vraiment. Les seuls objectifs que je lis dans les CV reçus, sont toujours les objectifs du salarié, et de lui seul...



Recherche de stage


C'est le seul cas de figure où l'expression stricte d'un poste (sauf si vous répondez à une annonce) peut s'avérer infructueux. On ne recherche pas un poste de stagiaire mais plutôt une place de stagiaire, au sein d'un département spécifique. La rigueur et la clarté de l'objet de vos recherches est la clé, elle s'exprime sur le CV (et pas uniquement dans la lettre de motivation) en vous situant dans vos études et en précisant l'objet de vos recherches. 

Etudiant en 3ème année d'école de commerce
Recherche un stage de développement commercial 
de juillet à septembre 2016

Si vous avez la chance d'avoir intégré une école suffisamment connue de tous, ce qui devient de plus en plus rare vu l'explosion du nombre de formations proposées, pensez à la nommer. Ce peut être utile dans le cadre d'une école locale ou très spécialisée dans son domaine.

D'une façon générale, orientez votre recherche, ne la laissez pas au bon vouloir du recruteur, et précisez systématiquement votre intention. En réalité, personne ne choisira pour vous, le poste que vous voudrez occuper - à moins que vous soyez postulant au sein d'un gouvernement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire