Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Un compliment qui étonne

Compliment et connaissance de soi

Vous souvenez-vous d'un compliment qui vous ait étonné, surpris ? Un compliment auquel vous ne vous attendiez pas, un compliment sincère qui a remis en question, d'une certaine manière, votre propre perception d'un travail, de votre attitude, de vos qualités... ? 

L'étonnement représente la surprise, l'illumination, la révélation provoquée par l'éclair et le tambour du tonnerre, un peu comme si vous était révélée une vérité cachée, taboue, enfouie au plus profond de votre âme, mais tellement présente depuis la nuit des temps que l'on n'y prête guère d'attention.... Quelqu'un a t'il reconnu votre aptitude dans un domaine jusque là toujours écarté par vous-même ?

observer les compétences cachées pour mieux les exploiter
Le compliment qui étonne... révèle souvent
quelque chose chez celui qui le reçoit

Un rejet si attirant

Quelles vérités sur vos compétences avez-vous enfouies ? Je note régulièrement chez mes clients, une interrogation autour d'inaptitudes révélés, comme si une conviction intime s'était développée au fil des années sur ce dont l'on est capable ou non. 
Bien sûr, développer des capacités dans tous les domaines de la vie professionnelle n'est pas chose aisée, ni souhaitable. Cependant, lorsque vous détectez une forte inaptitude en vous, il serait alors intéressant de creuser un peu plus le sujet.. :

- Comment êtes-vous arrivé à la conclusion (presque) définitive de votre inaptitude dans un domaine précis ? Une expérience, plusieurs expériences, un sentiment, le jugement maladroit d'un tiers ? 

J'observe chez beaucoup d'entre nous, une forme de regret pour les aptitudes que l'on ne maîtrise pas, comme si l'on avait fait le deuil d'un destin différent... Alors qu'au fond, l'objet de notre aversion est peut-être davantage le témoignage d'une déception, d'une illusion perdue, d'une expérience unique qui a mal tourné... Bref, le regret ou l'aversion que vous nourrissez autour d'aptitudes et de compétences  non maîtrisées révèle peut-être au contraire un intérêt, une appétence qu'il conviendrait enfin de (ré)examiner.

Reconnaître toutes ses compétences

Amusez-vous à repérer autour de vous, dans votre entourage, toutes les compétences que vous admirez chez les autres et dont vous pensez être dépourvu :

  1. Sur quels faits vous appuyez-vous pour affirmer que vous ne maîtrisez pas le talent en question ?
  2. Qu'avez-vous réellement tenté pour vous faire une opinion aussi définitive ? Evidemment, si vous n'avez rien tenté, alors votre affirmation n'est qu'intellectuelle, psychologique... C'est une posture.
  3. Et puisque vous aviez tenté quelque chose (je pars du principe que les faits sont avérés..), sauriez-vous expliquer ce qui vous motivait à le faire à l'époque, ce qui vous excitait dans cette expérience ? Ce que vous espériez, vos attentes d'antan ?
  4. Maintenant, concentrez-vous sur les compétences que vous aimeriez explorer en vous, celles que vous aimeriez (re)développer si vous en aviez la possibilité :
      • nommez toutes ces compétences enfouies
      • surlignez celles que vous souhaitez (ré)essayer
      • réfléchissez à tous les moyens imaginables de développer chacun de ces talents
      • décidez de tester une activité, une compétence en établissant un plan d'action répondant à vos motivations..
Pourquoi cet exercice ? Parce que j'ai une croyance très forte, pensant chacun d'entre nous est capable du meilleur, dans tous les domaines. 
Cela dépend de beaucoup de paramètres, mais toujours extérieurs à la personne - donc modifiables (sa formation, son milieu culturel, son lieu de vie, la perception de son histoire personnelle...). Je constate dans le même temps que nous bâtissons des parcours, sur la base d'une connaissance partielle de nos aptitudes. 

Bref, il se peut que nous passions à côté de nos talents les plus évidents, totalement cachés sous des couches de croyances, d'éducation et de formatage... Alors si dans votre vie, vous vous êtes retenu de faire des choses parce que vous vous pensiez incapable de le réaliser, autorisez-vous à observer ce quelque chose avec un nouveau regard, celui de l'attrait, de l'excitation d'enfin honorer une partie de vous même..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire