Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Faire le tour du monde sans avoir gagné au loto… C'est possible !

Ce qui me suivent régulièrement savent que j'ai consacré une grande partie de ma vie aux voyages et que je coache (et oui, même en tant que coach emploi) de temps en temps, des familles (que je salue au passage si elles lisent ces lignes !) projetant de parcourir le monde en voilier, en voiture, en camping car ou autres...

48% des français annoncent que s'ils gagnaient à la loterie, ils partiraient immédiatement faire le tour du monde... Dommage d'attendre quelque chose d'improbable pour réaliser son rêve, non ? Ce n'est pas la peine de disposer de moyens financiers conséquents pour voyager... La preuve ? Il existe de multiples façons de voyager sans débourser des sommes faramineuses :

1- Voyagez en vélo ! Avis aux sportifs, prenez le temps de découvrir façon Rock Rider, les populations, les petits marchés, l'envers du décor, les chemins de traverses éloignés des sentiers battus... La liberté au rythme de vos découvertes, seul, en groupe, prévoyez un budget modeste, dans un circuit organisé ou bien au gré du vent. Le choix de l'équipement est décisif et constitue l'investissement de base. Les forums d'échange sont nombreux, il conviendra en tout état de cause de travailler votre condition physique en gérant au mieux votre emploi du temps et votre préparation !

2- Testez le couchsurfing ! Vous rencontrerez des hébergeurs, des gens comme vous et moi qui proposent gratuitement un "canapé" (qui peut être un lit, une chambre, hein !). Retrouvez toutes les opportunités sur www.couchsurfing.org, elles vous garantiront une immersion totale pourvu que vous soyez porteur de valeurs telles que le respect ou l'humanisme. Un état d'esprit à véhiculer tant en acceptant un canapé qu'en en proposant aux voyageurs cooptés. Vous pouvez également choisir l'échange d'appartement ou de maison (surtout si vous habitez dans une zone touristique), ce qui aura pour conséquence de vous immerger totalement dans une ville ou un pays, en contact avec la vraie vie des résidents. (www.digsville.com ou www.trocmaison.com.

3- Voyagez le plus souvent possible en train, retrouvez le charme de paysages défilant souvent plus lentement que depuis les fenêtres de nos TGV (au passage, relire "propos sur le bonheur" d'Alain relatant son inquiétude en 1905 face aux vitesses croissantes des trains). Vous rencontrerez beaucoup de personnes, descendrez au gré de vos envies découvrir telle ou telle cité, improvisant chacun de vos déplacements sans nécessité de réserver trop longtemps à l'avance chacune de vos étapes.

Tour du Monde

4- Tentez les traversées en cargo, et suivez les traces de nos grands explorateurs (désolé, je suis un fan inconditionnel de nos aventuriers du passé et contemporains). Ces déplacements sont une aventure à part entière, tributaire des contraintes météorologiques, vous ne serez jamais certain d'arriver au bon endroit, à la bonne date (c'est ce qui fait son charme, non ?). Les voyages en bateau sont autant de prétextes à la réflexion et à l'écriture, CMA-CGM propose quelques cabines sur ses navires, de quelques jours à deux ou trois mois de voyage, méditation garantie !

5- Jouez sur les taux de change ! Là, c'est le directeur export qui s'exprime mais soyez à l'affut des taux de change, et choisissez les destinations les plus favorables à l'utilisation de dollars ou d'euros (l'Asie en général notamment), surtout si vous suivez les points 1 et 2 - NB: la Turquie a récemment dévalué sa monnaie de plus de 15% !

6- Devenez adeptes du partage, de la colocation, du voyage en voiture à plusieurs itinérants (un genre de co-voituring pour globe trotters), Vous trouverez bon nombre de candidats potentiels en camping et auberges de jeunesse. Echangez les services : "je cuisine pour toi et tu m'héberges" (et inversement), "je te fais monter dans mon véhicule et tu me fais découvrir ta ville...", etc, etc… Tiens, c'est une bonne idée de start up, non ? Qui se lance ?

7- Et le camping sauvage... avez-vous pensé à dresser votre tente sous la voie lactée, aucun bruit, aucune pollution sonore et visuelle, vous vivez libre, libre également de vous installer dans un jardin privé pour ne pas risquer la solitude absolue. Attention au poids des tentes, des hamacs si vous traversez les forêts (www.sanstrace.ca)

8- Travaillez et accumulez les petits boulots pour financer vos déplacements. Ce n'est pas toujours si simple, pourtant, rien ne vous empêche de vous présenter à l'accueil d'un restaurant, d'une ONG ou d'une usine pour offrir vos services afin de payer un hébergement (partir "au pair" - www.iapa.org , www.aupair-world.fr - ou Nanny est également une formule très répandue Attention aux critères d'éligibilité (âge notamment) !

9- Et si vous demandiez d'être accueilli spontanément chez l'habitant ! Il est plus difficile d'obtenir un non qu'un oui, notamment dans les pays à très forte culture hospitalière. Cette pratique impose une bonne connaissance des coutumes locales mais encore une fois, vous serez étonné et surpris de constater que les peuples sont beaucoup plus ouverts que d'autres à l'hospitalité, surtout quand ils sont pauvres. Rien que pour le plaisir, suivez les aventures du souriant Antoine de Maximy (que je salue bien amicalement !) dans son émission géniale "j'ira dormir chez vous".

10- Marchandez, marchandez, marchandez encore, les hôtels sont capables de baisser leur prix, surtout au dernier moment, restez connectés, vous découvrirez chaque jour un nombre important d'opportunités de destinations et de vols économiques !

Vous rêvez de partir faire le tour du monde ? N'oubliez jamais que l'argent n'est qu'un moyen parmi d'autres et que seule compte votre profonde motivation. 

NB : j'ai testé toutes les options de ce billet sauf l'échange de maison ou d'appartement !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire