Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Votre premier réseau

A l'heure des réseaux sociaux virtuels ou numériques, abreuvés que nous sommes par les recommandations les plus justes ou fantaisistes sur les secrets du retour à l'emploi par une attitude 2.0 (attention, ne pas lire "de nul" mais bien "deux point zéro" !), je ne cesse de défendre l'idée qu'aucune recette miracle n'existe (chose que vous avez constatée) mais que l'utilisation intelligente et complémentaire de l'ensemble des outils dont nous disposons (le CV, la carte de visite ou le profil numérique par exemple) favorisent la rencontre et l'échange entre nous, candidats, et les recruteurs potentiels. 

L'attitude réseau constitue sans aucun doute l'un de ces outils. Pour autant,  au delà de vos prouesses de community manager, vos talents dans l'art d'engager une conversation avec votre futur boss au travers de 140 caractères, avez-vous pensé à communiquer avec l'ensemble de votre premier réseau* ? Celui qui ne vous suit pas sur Twitter ? Celui qui ne connait pas vos photos sur Facebook ? Celui que vous ne croisez pas dans les hubs ou groupes présents sur LinkedIn et Viadeo ? 

Avez-vous tout simplement pensé à inclure les personnes que vous côtoyez quotidiennement, en dehors de tout contexte professionnel ? Vos voisins connaissent-ils votre objectif ? Les avez-vous informés de vos recherches ? Avez-vous imaginé que, même s'ils ne sont pas directement impliqués ou experts dans votre métier, ils appartiennent eux aussi à un réseau, celui de leur propre environnement professionnel, rencontrant constamment des personnes, jusqu'alors inconnues de vous, qui pourraient s'avérer utiles...?
Mais utiles à quoi, me demandez-vous ? 

Et bien pour commencer, "utiles" pour vous connecter à tout ce que vous n'aviez pas envisagé, tout ce qui contribuerait à vous laisser surprendre, à laisser entrevoir de nouveaux horizons, de nouvelles idées, de belles rencontres... Utiles car sortir de son système, c'est ouvrir une fenêtre et créer un appel d'air, un tourbillon de potentiels jusque là inexplorés.

Vous l'avez compris, je vous invite à communiquer avec ce premier réseau, questionnez, informez vos amis, vos proches, vos voisins, les commerçants de votre situation, de vos recherches. Savent-ils que vous êtes actuellement en recherche d'emploi, vous ont-ils parlé de leur entreprise, de celle de leur conjoint, de ce qui se passe dans la sphère professionnelle de leur propre réseau ? Les avez-vous sollicités pour vous mettre en contact avec leur employeur ? Bref, il ne s'agit pas ici de se transformer en super communicant de l'espace, mais bien d'ouvrir sa porte et de laisser les relations humaines faire le reste, aussi simplement que d'aller acheter une baguette à la boulangerie. Voulez-vous essayer ?

* Un merci amical à Alain qui reconnaitra sans doute l'une de nos récentes conversations
  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire