Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Le principe de similarité sur les réseaux sociaux


Vous savez quoi ? Je me pose souvent la question de l'importance du réseau dans le retour à l'emploi. Si, si... En fait, j'entends souvent dire que l'essentiel des offres passe par le réseau et non par les annonces classiques... j'entends également que les 3/4 des recrutements se font grâce au réseau, malheureusement, j'ai beau chercher, creuser, personne ne m'a réellement convaincu sur cette information, j'ai l'impression que les chiffres sont lancés en l'air, au petit bonheur la chance.

Si quelqu'un peut m'éclairer et me dire d'où sont tirées ces statistiques, je suis preneur ! Néanmoins, je ne minimise évidemment pas "l'effet réseau" et je vous invite d'ailleurs à le cultiver, constamment.  Je vais même aller plus loin, il est absolument stratégique de travailler nos relations, à cause du principe de similarité décrit par Fritz Heider(Ja !) dans "la perception d'autrui". 
Imaginez : vous vous appelez Paul et vous avez deux amis : Pierre (je vous le recommande chaudement !) et Jacques. Pierre et Jacques ne se connaissent pas. Pourtant, selon les travaux de ce cher Fritz, Pierre et Jacques vont naturellement "s'apprécier" ou bien s'aimer parce qu'ils partagent un point commun, une amitié commune : Paul. 

En clair, participez activement aux réseaux, faites vous connaître, faites-vous apprécier, rendez-vous utile parce qu'il est prouvé que l'on préfère les personnes partageant nos opinions ou nos amis. Dans le même esprit, gardez à l'esprit que plus vous augmentez la fréquence des contacts avec les membres du réseau, plus vous vous familiariserez avec eux et plus vous serez susceptible de les apprécier et de vous faire apprécier (Voir les travaux de FestingerSchachter et Back). 

Alors résumons nous, je ne sais pas quelle est la part du réseau dans le retour à l'emploi, en revanche, grâce aux travaux de tous ces éminents chercheurs, nous savons avec certitude pourquoi travailler son réseau :
1- Parce que les amis de nos amis sont nos amis
2- Plus on fréquente une personne et plus elle nous paraît sympathique (et réciproquement).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire