Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Sortir de la forêt

J'ai déclenché beaucoup d'actions déterminantes pour mon avenir professionnel lorsque j'ai découvert "l'homme de la forêt". Tadam... ça c'est de la révélation (pardon pour mes clients lecteurs de ces lignes, je crois qu'ils connaissent déjà l'histoire dont j'use et j'abuse !).

"L'homme de la forêt" n'est pas un ermite chevelu se blottissant au creux d'un arbre pour échapper aux averses et délivrant aux promeneurs égarés qui cherchent leur chemin un message de réflexion et de sagesse directement issu de sa tête (plutôt que de son expérience). Non, non, ce n'est pas cet homme étrange et fascinant.

"L'homme de la forêt", c'est chacun d'entre nous. Nous sommes l'homme de la forêt. Descartes s'est appuyé sur cette métaphore pour comparer les difficultés que nous rencontrons chaque jour dans nos vies à une forêt remplie d'arbres de différentes formes et tailles dans laquelle il est aisé de se perdre. Nous sommes parfois perdus dans nos doutes, nos craintes et nos croyances de la même façon que nous nous égarons facilement dans une forêt dense, sombre et sans repère.

Notre ami Descartes propose une idée tellement simple qu'elle est d'une puissance redoutable :
Le promeneur perdu dans la forêt, cherchant bien entendu à en sortir pour rejoindre un chemin qui lui convient, risque de changer d'orientation au gré des aléas, de la météo, de sa force, de ses capacités, des obstacles se dressant devant lui. Ces changements incessants de direction l'épuisent inutilement - physiquement et moralement - au risque de le laisser beaucoup plus longtemps qu'il ne le souhaiterait  (voire toute sa vie) dans cette forêt représentant tout ce qu'il veut fuir. Quelle solution ? Me direz-vous...

Eh bien la mise en mouvement, en maintenant n'importe quel cap pour sortir, peut-être après un long parcours, de cette forêt. Être en mouvement et emprunter pleinement une voie jusqu'à l'instant où l'on aperçoit enfin la lisière de la forêt. Sortir de cette forêt, c'est reconnaître enfin, le cap à suivre pour rejoindre son objectif de vie...

Haut Les Coeurs
L'Homme de La Forêt / Descartes

C'est fort, non ? Plutôt que de tourner en rond pour atteindre un objectif de vie, empruntez un chemin temporaire, celui qui vous met en mouvement, ne doutez pas de votre capacité à sortir de la forêt, maintenez le cap pour enfin, apercevoir l'horizon et déterminer quel nouveau cap vous emmènera directement vers votre objectif. Quel chemin emprunter ? Cela n'a pas d'importance, la seule question est de mettre en mouvement avec un objectif atteignable : sortir de la forêt.  Ceci est exactement le travail de coaching que je propose : clarifier et mettre en mouvement. Ceci est exactement le travail que j'ai testé sur moi-même et qui m'a permis de quitter une situation apparemment très confortable pour vivre la vie que j'ai choisie. Ça vous tente ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire