Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Vous avez des questions ?


« Vous avez des questions ? » Mince, c'est à vous de parler, sauf que vous n'avez absolument aucune question en tête. Ah si, vous aimeriez bien savoir de combien de RTT vous disposerez ! Oubliez cette question, elle ne correspond pas à ce qu'attend un recruteur d'une personne motivée par l'emploi qu'il propose.

Si le recruteur vous demande quelles sont vos questions, essayez de recadrer sur l'environnement économique, vous direz par exemple : « j'ai lu dans la presse que tel groupe avait l'intention de..., est-ce également la position de votre entreprise ? ».

Vous pouvez en revanche aborder sans détour la question salariale si elle n'a pas été évoquée en entretien. Quelle est la rémunération prévue pour cette fonction ?

Dans un billet précédent, je vous invitais à demander des comptes, à vouloir aller plus loin et obtenir des réponses. Dans ce cadre, pourquoi ne pas demander quel est le processus de recrutement ? Quel timing, quand le recruteur prend-il sa décision, en fonction de quoi ? Où en est-il dans les entretiens ?

Demandez également quelles sont les perspectives de développement de l'entreprise, l'évolution de son CA sur ces dernières années. Ce qu'elle prévoit dans les mois ou années à venir. L'idée ici est de rétablir l'équilibre et de montrer que vous êtes intéressé par un emploi dans une bonne entreprise, et certainement pas n'importe où !

Toute question est bonne pourvu qu'elle montre votre intérêt, votre motivation et votre compréhension de l'environnement de l'emploi offert. Enfin, et vous le savez maintenant, la vraie question est celle ci : que pensez-vous de ma candidature ? Au mieux, le recruteur exprimera tout le bien qu'il pense de vous, au pire, vous aurez l'occasion de revenir sur un point d'incompréhension et de tenter d'inverser la tendance dans une ultime phase... Alors, n'hésitez pas !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire