Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Un job en toc

"Oui, avec nous, vous gagnerez des fortunes, vos revenus ne seront pas plafonnés, plus vous vendrez et plus vous toucherez de commission... vous savez, moi, je n'ai qu'une seule envie : que mes commerciaux gagnent plus que moi !... Bla bla bla, bla, bla bla... Mais attention, faut être motivé pour travailler avec moi !". Et comment ! Une vraie motivation en effet...

Le candidat à la recherche d'un emploi constitue une cible de premier choix pour certains profiteurs... faisant miroiter non seulement succès et richesse mais aussi stabilité, retour à l'équilibre ou tout simplement intégration dans son premier job. Puisqu'il est difficile d'avoir le recul nécessaire pour juger objectivement de la qualité de l'emploi qui vous est proposé, je vous invite à lire cette série de questions puis à y répondre le plus objectivement possible :

1- Ai-je passé un seul entretien de recrutement ("quand c'est bon, je le vois tout de suite Pouvez-vous commencer maintenant?") ?
2- Serai-je rémunéré à la commission ("...montants illimités, j'ai prévu 1 million de budget commission à verser la première année!"?
3- Dois-je avoir un statut indépendant ("mais si, vive la liberté !"?
4- Suis-je nouveau dans le secteur d'activité concerné ("vous êtes expert en quincaillerie ? Tant mieux, j'ai des étuis à lunettes avec la tête d'Obama à vendre !")?
5- Le recruteur cherche-t-il à me rassurer sur le potentiel de son produit ("tu verras, tu seras obligé de refuser des commandes !") ?
6- Dois-je assumer tous les frais liés à cette activité mais je me rattraperais largement avec les commissions de folie qu'il est prêt à me verser ? (déplacement, frais divers...) ("...il est important que vous me prouviez votre motivation, ici, c'est comme aller chez le psy, si vous ne payez pas de votre personne, cela ne sert à rien !")
7- Pensez-vous : ce serez dur mais avec énormément de travail, je pourrais peut-être y arriver si le recruteur ne se trompe pas ("... ah, c'est sûr, rien n'est facile, sinon, cela se saurait!")!

Je pourrais allonger la liste des questions, cependant, si vous répondez oui à toutes ces questions, n'hésitez pas à demander un délai de réflexion, qui, je l'espère vous permettra de répondre négativement à cette proposition de rêve... Mon conseil ? Barrez-vous ! Fuyez le plus loin possible sans vous retourner et célébrez votre refus sans vous en vouloir d'avoir décliné une telle proposition !

Je salue et remercie la jeune personne qui me confiait récemment la mésaventure similaire qu'elle a vécue et l'encourage à continuer de croire qu'elle aura beaucoup de belles choses à apporter au monde du travail ! Haut Les Cœurs !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire