Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


May we have few words in english ?


La question tant redoutée :
« Could we have few words in english ?
… silence… gloups..
Euh… yes, euh… I speak little English, and, euh…”

Ça démarre mal ! Pourtant dans votre CV vous annoncez parler couramment anglais, ou allemand ou espagnol. Ben alors ? Les mots se sont envolés ?

Je vous invite à renseigner correctement votre niveau de pratique des langues étrangères, l’essentiel n’est pas de parler sans faute (c’est un directeur export qui vous parle), mais votre capacité à vous exprimer librement sans chercher tous les mots, de peur de mal être compris.
Ce qui perturbe la compréhension, ce sont ces innombrables hésitations qui ponctuent votre démonstration.

Libérez-vous, arrêtez d’hésiter, lancez-vous ! Avez-vous remarqué que les seuls à ne pas comprendre notre anglais sont les britanniques, cela nous laisse le reste du monde, y compris les français !

Une astuce, entraînez-vous à répéter une phrase type en anglais (et/ou autre langue), dans laquelle vous expliquez que vous appris à pratiquer la langue de Shakespeare dans telle ville, ou dans telle entreprise, lorsque vous étiez stagiaire ou autre chose. Expliquez dans une phrase de deux minutes que travailler dans une langue étrangère ne vous pose pas de problème. Les recruteurs sont des gens comme les autres, s’ils constatent que vous êtes à l’aise, je parie qu’ils ne vous poseront pas d’autres questions. Terminez votre phrase par un : « do you want me to go on in English?”. 
Appelez-moi s’il vous répond “Yes, please” ou contactez moi, nous travaillerons ensemble l'entretien en anglais.

1 commentaire:

  1. On a un blog anglais sur ce thème et il est difficile de savoir lorsqu'on a obtenu un niveau suffisament élevé pour être considéré 'à l'aise' dans une langue étrangère. Un blog très intéressant!

    RépondreSupprimer