Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


La taille de la police d'écriture


Je dois commencer à sucrer les fraises ou à me faire vieux, mais il m'arrive, et je l'avoue sans honte, de devoir rapprocher certains CV de mes yeux afin d'en déchiffrer quelque message. Et bien, croyez le ou non, installer le pied d'une lampe à 5 centimètres de ma tête pour mieux lire le contenu d'un CV, provoque chez moi un double effet : tout d'abord un profond soupir de lassitude mais également une rougeur sur la joue, certainement causée par l'ampoule 100 watts qui rayonne joyeusement à côté de mon oreille.
Bon, vous me direz que je n'ai qu'à m'acheter une paire de lunettes, mais par principe, je vous invite plutôt à veiller à la taille de la police d'écriture que vous aurez choisie pour la rédaction de vos documents. Puisque la lecture "doit aller vite", vous devez aiguiser vos armes, celles qui permettent de plonger votre lecteur dans le confort le plus total. Qu'est-ce à dire ? Tout d'abord de bien choisir la taille des caractères, je préconiserais 11 ou 12, ni moins, ni plus, vous voyez, c'est précis !
Pourquoi pas moins ? Tout simplement parce que la lecture méritera un effort d'attention, de concentration, parce que généralement, le candidat aura tendance à favoriser une petite écriture au détriment de la longueur du texte (qui je le répète doit être concis, synthétique !).
Pourquoi pas plus ? Parce que vous serez suspecté de "remplir" votre CV et d'user d'artifices pour lui donner une longueur convenable.
Encore une fois, il n'existe pas de CV parfait, en revanche, chacune de vos décisions doit vous conduire à faciliter le travail du recruteur, celui qui consiste à comprendre l'ensemble de ce que vous êtes et de votre parcours sans y passer trop de temps !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire