Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Que du bonheur !

"Dring..., Dring.... (sonnerie d'un téléphone des années 80)... Dring...," Je laisse sonner treize fois, juste le temps de chercher ma patte de lapin et de décrocher le fer à cheval de Tata Fernande. Super, je suis prêt - c'est tout de même difficile de décrocher le combiné en ayant tous les doigts du corps croisés... mais bon, question d'habitude et puis, c'est la garantie du succès...

C'est fou, toute cette vigilance que je dois constamment développer afin de ne pas m'attirer le malheur, afin de mettre toutes les chances de mon côté. Cela me coûte une fortune, j'habite près d'une fontaine dans laquelle je jette systématiquement une pièce, c'est la cantonnier que j'enrichis ! En plus, je me déplace toujours avec ma collection de trèfles à quatre feuilles - je les cultive et en possède plus de 200.

Et pourtant, malgré ces efforts, malgré mes investissements - je me suis acheté hier une salière anti-renversement - rien, je n'ai toujours pas trouvé de job. Je n'ose pas imaginer tout ce qui m'arriverait sans mes porte-bonheur, ils me protègent !"

Hé hé... cela vous rappelle quelque chose ? On le sait tous au fond de nous, nos martingales ne changent pas grand-chose à nos vies. S'en séparer inquiète, les emmener en entretien de recrutement rassure. Je ne m'amuserais pas à faire la leçon, en vous conseillant d'arrêter de ne pas passer sous les échelles.
Pour autant, si je puis donner un petit conseil aux superstitieux qui se sentiraient très mal et abattus en s'apercevant subitement de l'oubli du porte-bonheur, je vous recommande un objet simple : le porte clefs ( en forme de ce que vous voulez, embrassé mille fois par vos enfants, trempé dans les eaux miraculeuses de je ne sais où), seul et unique porte-bonheur que vous emmènerez avec vous si vous le souhaitez, s'il vous rassure, objet que vous n'oublierez jamais ! Vous voilà rassuré ?

Allez, je touche du bois pour vous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire