Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Des simagrées ?

« Je ne sais pas me vendre, je n’aime pas l’idée de rouler des mécaniques en criant haut et fort que je suis le meilleur, cela ne me ressemble pas ! »

Tant mieux ! Se vanter systématiquement, répondre « moi je, moi je », crier sur tous les toits que vous êtes le champion des champions ne provoquera que l’antipathie de votre interlocuteur. Je peux vous l’assurer ! Croix de bois, croix de fer … !

Dans les commentaires de ce blog, je constate parfois une certaine aversion pour l’exercice de l’entretien de recrutement que quelques uns appellent « simagrée ». Je ne partage évidemment pas cet avis, il ne s’agit pas d’afficher un sourire faux, il ne s’agit pas de s’agiter dans tous les sens, ni de se vanter à tour de bras, se gargarisant de ses exploits, inventés ou réels.

Comme partout ailleurs, les gens trop imbus de leur personne n’attirent que foudre et agressivité de la part des recruteurs, aucune sympathie particulière, de l’agacement, des questions pièges, difficiles.

Vous l’avez compris, construire un dialogue franc, ouvert, en adoptant une attitude sympathique, donc souriante, en ayant une démarche enthousiaste et positive vous démarquera favorablement de celui qui ne cesse d’écraser l’autre par son éclaboussante arrogance.

Encore une fois, tout n’est que nuance et subtilité… en revanche, ayez de l’estime pour votre personne, ayez de l’estime pour votre parcours, surestimez-vous un peu, juste un peu… Car si vous ne montrez pas un peu que vous croyez en vous, pourquoi attendre de l’autre qu’il le fasse ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire