Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Un interlocuteur débordé... dépassé ?

Peut-être vous est-il arrivé de participer à un entretien mené par une personne qui n'est pas spécialiste en recrutement. Imaginez, vous avez envoyé une candidature spontanée et êtes reçu par le Directeur Général, sans cesse dérangé, le téléphone sonnant toutes les deux minutes. L'attitude requise dicte bien entendu de garder son sang froid, sa concentration, le sourire et la courtoisie... Néanmoins, je vous recommande de noter à chaque interruption le moment où vous en étiez dans la conversation. Vous aurez alors le rôle de celui qui recentre l'échange, cette personne tellement fiable qu'elle se souvient à la virgule près du déroulé du dialogue.

Autre cas de figure, cette personne parle plus que vous et ne cesse de vous décrire l'entreprise qu'elle dirige... "Grr, mais tu vas me laisser parler!" pensez-vous en souriant, hochant de la tête pour approuver et montrer que vous avez tout saisi, 5 sur 5. Profitez alors des moments de respiration, des silences entre deux sujets pour recentrer l'entretien autour de vos compétences. A vous de dire : "je rebondis sur ce que vous venez de m'expliquer pour vous informer que j'ai mis en place ça et ça" ou bien " ce que vous venez de m'expliquer ressemble à une mission que j'ai réalisée pour Truc, j'avais obtenu tels résultats...". Bon, il faudra peut-être parler rapidement pour placer votre phrase de 15 mots.

Enfin, débordé par la tâche, il a égaré votre dossier et ne se souvient pas du tout de votre candidature. Génial, ça fait plaisir mais ce n'est pas si grave, vous avez parfaitement préparé l'entretien, vous connaissez l'entreprise, son environnement, vous mettrez donc en lumière les compétences que vous maîtrisez et qui correspondent à l'analyse que vous avez réalisée les jours précédents. Déroulez votre fil rouge, pensez à votre projet professionnel, souriez, positivez, vos objectifs croiseront ceux de votre interlocuteur !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire