Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Un recruteur n'est pas un psy !

L'entretien de recrutement n'est pas une séance chez le psy, attention, à ne pas déballer votre vie parce que vous vous sentez en confiance, distinguez bien la sphère privée, intime de celle qui vous préoccupe en cet instant.
Bien entendu, vous évoquerez probablement le métier de votre conjoint, l'âge de vos enfants, mais stop, pas plus, ne racontez pas votre enfance, vos rapports avec vos parents, vos divorces, la difficulté de se sentir bien, d'avancer, d'aller de l'avant et tout le pathos qui l'entoure...

Vous vous concentrerez sur un message positif, une mise en avant de vos compétences, de vos capacités à rebondir, à garder l'esprit clair. Chacun a vécu des expériences personnelles ou professionnelles difficiles, si vous devez justifier d'un trou dans votre CV ou d'un départ précipité, faites état simplement d'évènements personnels qui ont nécessité une prise de recul, faites état d'une relation professionnelle peu épanouissante, on vous demandera probablement ce qui s'est passé, à vous de rester respectueux et d'expliquer qu'il est bon parfois de prendre des décisions courageuses, dans l'intérêt de tous.

Ne rentrez pas dans le détail ! Cela montrera que vous êtes à nouveau solide après une période difficile, cela montrera également votre capacité d'avancer, de ne pas mélanger vie personnelle et vie professionnelle et de croire en vous ! Entraînez-vous avec vos proches à évoquer ces périodes difficiles, de façon simple, volontaire et positive, entraînez-vous à en parler sans passion. Entraînez-vous aussi à contenir votre colère ou votre émotion (attention aux trémolos dans la voix !) parce que effectivement, la seule chose qui vous intéresse maintenant, c'est de décrocher ce job, et rien d'autre !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire