Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Les données confidentielles sur le CV


Que les choses soient claires, je ne crois pas en la confidentialité de données concernant vos anciens employeurs. Au chômage, défendre ses candidatures, c'est monter un dossier crédible mettant en exergue toutes les compétences que nous sommes prêts à offrir à un futur employeur.

Pourquoi cette réflexion ? Parce que énormément de candidats se refusent de communiquer certaines données, jugées trop sensibles, ne souhaitant pas "exposer" ou révéler quelque secret lié à leur ex-emploi.

Foutaises ! La candidature ne sert qu'un seul but : celui de vous faire passer un entretien pour défendre vos chances. L'argumentation devra donc tourner autour de vos aptitudes, compétences et réalisations. Ces dernières seront étayées et démontrées par des faits qui prendront la forme de résultats, qualitatifs ou quantitatifs. Vous n'avez pas le choix, votre recrutement passera par la preuve car le simple déclaratif vous écarterait impitoyablement du long chemin menant à l'emploi. Pas de bon sentiment, défendez bec et ongle votre candidature en apportant suffisamment d'éléments au recruteur pour qu'il croie en votre démarche.

Néanmoins, il y a confidentialité et confidentialité... Commandez les bilans d'activité de vos anciens employeurs et vous serez étonnés d'y découvrir les niveaux de marge, valeur des stocks, répartition des CAet parfois circuits de distribution (je ne parle pas des masses salariales...). Ces éléments recoupés avec les informations glanées sur les sites internet (quantités produites, nombre d'employés, existence de filiales etc...), vous permettent de dresser une cartographie extrêmement sensible de l'entreprise... révélant au passage des données jugées confidentielles et bien plus sensibles que celles que l'on pourrait communiquer sur un CV. Je vous le promets, ce ne sont que des secrets de Polichinelle (demandez aux experts de l'intelligence économique) !

Vous vous attacherez alors à souligner votre contribution au développement des entreprises pour lesquelles vous avez travaillé, insisterez sur la qualité de vos travaux en utilisant des données mettant en valeur toute notion de progression.

En revanche, si vous êtes en poste et que vous décidez de proposer vos services à l'un de vos principaux concurrents, quelques précautions semblent nécessaires, tant les informations contenues dans le CV ou délivrées en entretien de recrutement sont une source d'inspiration non négligeable pour ceux qui se dispensent de tout code moral.

Enfin, la plupart des recruteurs sont tenus - quant à eux - à la confidentialité des données personnelles ou professionnelles que vous pourriez leur confier... Alors, il est grand temps de relever la tête et d'admettre que vous devrez tout mettre en œuvre pour donner au recruteur une chance de vous rencontrer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire