Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Niveau scolaire

Est-il utile de mentionner une langue que l'on ne pratique pas sur son CV ? Bon, je m'explique... Certains d'entre nous ont, ... comment dire..., oublié l'essentiel d'un vocabulaire qui leur permettrait de s'expliquer ou de se faire comprendre dans un pays étranger. Certes, quelques bases (vestiges selon les cas) nous permettent de remarquer - très finement du reste - où se situe le sujet ou le verbe dans une phrase, pourtant, pourtant, le résultat n'est pas là, nous restons incapable de comprendre le sens de ce que l'on a sous les yeux , ou entre les oreilles... c'est selon.

Témérairement, vous avez 45 ans et déclarez dans votre CV qu'il vous reste en allemand par exemple, quelques notions scolaires... Pas mal, pas mal, cela donne envie, on imagine aisément avec quelle dextérité vous maniez la langue de Goethe. Bon, tout à fait entre nous, je crois que vous ne serez malheureusement pas recruté pour ce niveau de pratique de l'allemand, nein, nein...

Comment faire, "wie sollen wir machen" ? Me demandez-vous... La première chose consisterait à bannir de votre CV tout vocabulaire se rapportant à votre scolarité (scolaire, école...), parce que dans un cas, cela se résume à quelques souvenirs confus (c'est mon cas, je n'ai que de très vagues notions scolaires de grec et de latin... serais-je capable de comprendre un texte ? Euh.. joker!), dans l'autre cas, c'est placer un jeune, en quête d'un premier emploi par exemple, dans un contexte non-professionnel en rappelant qu'il sort du système éducatif, ce qui n'est vraiment pas le but du CV !

Le second élément demande davantage d'honnêteté... "niveau scolaire" vous permet-il de soutenir une conversation ? De parler, mal peut-être, mais d'échanger avec un natif étranger ne pratiquant pas le français ? Oui ? Alors, sans hésiter, mentionnez plutôt "niveau intermédiaire"... Vous ne comprenez rien à ce que l'autre dit et comprenez à peine vos propos ? Dans ce cas, je vous conseille vivement de ne pas mentionner la langue en question... au pire, si vous tenez absolument à mettre en avant au moins une langue, même très mal maîtrisée, préférez l'indication "notions de base".

Enfin, je pense à bon nombre d'étudiants qui ont passé le TOEIC, l'indication seule du résultat ne me paraît pas opportune et doit être accompagnée d'une interprétation nous guidant dans le niveau de maîtrise de l'anglais.
Ainsi, dès que la maîtrise de l'anglais est exigée, je conseillerais de ne pas indiquer le score s'il est inférieur à 800 et a contrario de l'afficher fièrement dès qu'il dépasse les 800 points, bien penser à toujours l'agrémenter d'un ou de plusieurs mots comme "courant" ou "pratique professionnelle courante", voire "bilingue". Verstanden ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire