Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Revue de presse

Les semaines défilent et ne se ressemblent pas ! Tout d'abord, j'adresse un grand salut respectueux à toux ceux qui lisent ces lignes depuis la Tunisie, la dignité et la force du mouvement lancé par la jeunesse tunisienne m'impressionne, Haut Les Coeurs !!! mes amis, je vous souhaite toute la réussite de votre engagement !

Côté emploi, finalement pas si éloigné des préoccupations du peuple tunisien, j'ai retenu la semaine passée quelques articles méritant le détour...

Tout d'abord, une note positive : les cadres semblent un peu plus optimistes pour l'avenir. Je partage ce point de vue, par nature tout d'abord mais également en suivant quelques indicateurs économiques qui frétillent dans le bon sens. Enfin, porté sur les ventes internationales, je constate depuis quelques semaines un léger mais très net "mieux" dans mon activité professionnelle. Bon, pas de quoi sauter au plafond, cependant, je ne crois pas aux vertus du pessimisme ambiant et considère que les bonnes nouvelles économiques venant, notamment, des Etats-Unis, ne peuvent que contribuer au retour de jours meilleurs. Alors à défaut d'optimisme béat, considérons les cadres moins pessimistes pour l'avenir. Et puis souvenons nous de cet article : les entreprises commencent à relocaliser...Pas si mal non ? Attention tout de même à la délocalisation sociale mais je reviendrai sur ce point un autre jour. Je vous invite par ailleurs à découvrir ma veille économique en suivant mon compte Twitter professionnel : @pierred_lippi .

Je lis de ci de là que la rupture conventionnelle "cartonne", qu'elle remporte un vif succès... vous pensez : + 31% par rapport à l'année dernière ! Chouette alors ! Dédommagement contre rupture non justifiée... tout le monde est gagnant. Enfin, quand je dis tout le monde, je ne pense pas à celui qui se retrouve sur le carreau, contraint de reprendre le chemin de Pôle Emploi.
Par ailleurs, ne nous départissons pas de notre bon sens paysan : si rupture conventionnelle il y a, on imagine forcément qu'elle illustre, dans la majeur partie des cas, un échec dans la relation employeur / employé. Cet échec prenant souvent la forme d'un conflit. Bêtement, j'en conclus que le nombre de conflits est en forte hausse dans les entreprises, vérifions alors si le nombre de conflits jugés dans les prud'hommes est en baisse. Quelqu'un peut-il laisser un commentaire sur la page Facebook de Haut Les Coeurs !!! ? Merci !

Je recevais en début de semaine dernière un jeune collaborateur. Ayant soigné son programme d'intégration (plus de 3 semaines), je pensais à cet article : comment bien se lancer dans son nouveau job. Beaucoup de conseils qui vous aideront à réviser votre anglais. Pour ceux qui sont concernés par ce thème, je vous propose de redécouvrir entre autres ces deux billets parus ici-même : "Une bonne intégration", "Donner du temps au temps". Enfin, scandalisé par le traitement réservé aux stagiaires, j'apprécie les conseils d'intégration du stagiaire en entreprise publiés sur capital.fr. Encore une fois, tout n'est qu'attitude et respect. Faites aux autres ce que vous aimeriez que l'on vous fasse ! Gardons à l'esprit qu'une entreprise a pour premier devoir de transmettre au stagiaire, pas seulement de recevoir.

"La génération Y débarque en entreprise"... brr, cela fait froid dans le dos (non, je rigole). Entre nous, j'ai du mal à adhérer au concept de la génération Y. Je rencontre chaque jour certains jeunes qui n'ont rien à voir entre eux, aussi différents que possible, et c'est tant mieux ! Ne sommes nous pas tous, quelque part, la "génération Y" ? Tout le monde n'est-il pas dubitatif, sceptique ou en rupture en constatant la dérive des pratiques qui alimentent nos journaux ? Enfin, cantonner la génération Y à l'affichage de photos de soirées arrosées sur Facebook ou bien aux réflexes développés grâce à internet me paraît bien éloigné de ce que ces jeunes peuvent apporter. Dernier point, en relisant ma dernière phrase, je suis choqué par mon raisonnement "ces jeunes peuvent apporter"... et nous les vieux, peut-être pourrions nous aussi leur apporter quelque chose ! Cela impliquerait que l'on s'intéresse sincèrement à eux... sans forcément voir en eux des "Tas d'argent".

Je ne suis pas un grand adepte du personnal branding, néanmoins, je constatais qu'à la diffusion de cette information : "Quand Pôle Emploi relooke ses chômeurs", certains d'entre vous ont vivement - et négativement - réagi. Pour ma part, je trouve cette démarche intéressante et tout aussi valable qu'une autre. Regagner confiance me semble tellement important lorsque l'on cherche un emploi, que toute initiative visant à mettre en valeur une personne fragilisée par sa situation va dans le bon sens et favorise le retour à l'emploi. J'encourage alors les initiatives, organisez des ateliers "look", faites vous aider, cela fait tellement de bien d'être regardé et de regarder l'autre.

J'en ai fini, je vous souhaite une excellente semaine et vous invite à me rejoindre sur la page Facebook de "Haut Les Coeurs !!!". A bientôt !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire