Le plaisir retrouvé de se lever chaque matin... Coach Emploi


Bon Noël !

Je vous souhaite un beau Noël, plein de douceur et de joie ! Profitez de vos proches, de ces instants de partage, une trêve dont il faut savoir se saisir, pleinement, totalement sans autre pensée que celle d'en profiter. 


1000 pensées vous sont adressées, je suis chaque jour touché par vos encouragements et vous porte très haut dans mon coeur.

Haut Les Coeurs !!!

Le premier jour du reste de ta vie

"N'importe quoi ! Je n'y crois pas une seule seconde à la fin du monde qui nous emportera tous dans la journée... Ils m'amusent tous ces gens qui angoissent, quelle drôle de société. Bon, et puis admettons que la fin du monde soit pour aujourd'hui, cela ne m'arrangerait pas, je n'ai pas encore réalisé le millième de mes envies ! "

Quel paradoxe, vous ne trouvez pas ? Il arrive que l'on attende la fin d'un cycle, d'une période, d'une situation pour mesurer combien l'on aurait aimé réaliser certaines choses, changer de profession, d'employeur, de ville... 
Quel gâchis, vous ne trouvez pas ? Bien entendu, chacun fait ce qu'il peut, chacun se débrouille avec ses moyens, on se "dépatouille" pour faire de nos vies quelque chose de pas trop mal. Pourtant, le sentiment d'avoir tant de choses à faire, à réaliser nous revient de temps en temps à l'esprit, surtout à l'heure des bilans.

"Dis donc, c'est pas très gai tout ça !". Ben si, c'est chouette d'avoir l'occasion de se poser 5 minutes et de se dire que si l'on échappe tous à cette fin du monde ou toute autre forme d'un arrêt de cycle, alors, peut-être sommes-nous au "premier jour du reste de notre vie" (j'adore ce titre). Et vous, qu'allez-vous faire de votre vie à partir de demain ? Savez-vous ce que vous pourriez faire maintenant, vous emparer d'une feuille et d'y lister, comme ça, une cinquantaine d'objectifs de vie, de choses que vous souhaiteriez acquérir, apprendre, expérimenter, des voyages, des unions, des lectures, des rencontres, des émotions, des dons, des actions bénévoles, une profession, des études... Soyez spontané, un peu comme si le jour de la fin du monde, vous vous disiez, "bon sang, j'aurais du faire ça ou prendre telle décision.. "et n'attendez plus l'instant de regretter pour penser à vous !

Joyeux début de votre monde !

Suis-je bien dans mon job ?

Bien dans mon job


Voilà une question de riche aux yeux de certains, comme je l'entends parfois... Pourtant, c'est une vraie question, essentielle, suis-je à côté de la plaque (remplacez plaque par "moi" et vous verrez l'effet!) ou bien positionné, à ma place, en phase avec ce que je suis, l'idée que je me fais de ma vie...

Evidemment, cette question s'adresse à tous ceux qui ont un emploi, je le reconnais. Néanmoins, souvenez-vous de Gérard, et vous constaterez qu'elle peut nous concerner tous, quelle que soit notre situation.

Le coaching permet d'évaluer un champ bien plus large que celui des compétences. Il abordera vos capacités personnelles, vos ambitions, tout ce qui vous fait vibrer, fait sens. Il s'attachera également à observer avec pragmatisme et réalisme la situation rencontrée, ici et maintenant. Dans ce contexte, je vous assure que la question n'est plus un luxe mais qu'elle doit parfois être posée et observée pour mettre en place les conditions de survie (disons les choses comme elles sont) les plus solides qui soient.

Je vous propose quelques éléments pour que vous puissiez entamer une réflexion sur votre situation. Êtes-vous prêt ? : 

1- Si vous commencez à vous poser cette question dans les mois (moins de 24) suivant votre intégration alors, il est temps de considérer votre avenir dans le job que vous occupez. Observons la situation : avez-vous le sentiment d'avoir fait le tour de la question ? Que continuez-vous à apprendre ? Progressez-vous ?

2- Avez-vous lancé des perches à votre employeur pour qu'il vous propose d'autres challenges ? Vous emparez-vous de tous les travaux possibles, projets pour assouvir votre soif d'activité ? Avez-vous faim de travail, de stimulations en tout genre ?

3- Êtes-vous heureux chaque matin d'aller travailler ou vous lamentez-vous, l'estomac noué devant votre biscotte, retardant le plus possible votre départ pour une journée sans goût ? Votre emploi est-il compatible avec votre projet de vie ?

4- Vous posez-vous régulièrement la question de savoir si vous devriez ou non quitter votre emploi ? C'est le signe d'une lassitude rongeante, anxiogène.

5- Parvenez-vous à compenser totalement le vide ou le manque créé dans votre job grâce à d'autres aspects de votre vie personnelle ? Une soupape vous permet elle de libérer TOTALEMENT ( et pas juste un peu) la pression qui vous habite ?

6- Vous sentez-vous en position d'exploiter tout votre potentiel ? Ou bien en avez-vous sous la pédale (sous le coude quoi..). En gros, avez-vous le sentiment de vous économiser et de gâcher tout ce beau potentiel qui est en vous ?

7- Avez-vous les moyens de vous poser cette question ? Votre conjoint est-il(elle) dans une situation tendue ? Quelle est votre marge de manoeuvre ? Il est bon parfois de s'assurer de l'impact d'une décision radicale touchant vos revenus ou activités.. vous ne croyez pas ?

8- Êtes-vous challengé dans votre emploi ? Votre direction, votre management vous tirent t'ils par le haut ? Existe t'il des perspectives d'évolution, intellectuelle, matérielle ou autres ? Vous mettez-vous de temps en temps en danger ? Continuez vous d'avancer en zone inconnue ?

9- Votre salaire est-il à la hauteur de ce que vous produisez...? Une question qui fâche, mais un emploi sous payé est souvent un emploi à haut turnover. Que font les concurrents ?  Les systèmes de reconnaissance autres que verbaux vous permettent-ils de vous satisfaire de la situation rencontrée ?

10- Changer de job signifie-t'il juste changer d'employeur ? Ou laisse t'il présager d'un changement radical d'orientation, la mise en place d'une formation, etc..

Voilà 10 questions qu'il est bon de se poser de temps en temps, pour vous engager davantage dans votre emploi et reconstruire une passion autour de vos activités. 
Des questions à se poser pour prendre un peu de distance et relativiser.. ou décider. Ces questions sont loin  d'être anodines, n'hésitez pas à me contacter au 06 51 75 66 05 si vous souhaitez approfondir ces réflexions, je constate chaque jour qu'elles sont au coeur de nos existences et qu'il est bon de les aborder en conscience pour se (re)mettre en mouvement.
A bientôt !

La rencontre avec un recruteur en 5 points

Rencontrer un recruteur


Le CV, c'est une chose... Un peu comme un passeport, s'il est pertinent, vous conduisant à l'entretien. Pourtant, vous n'êtes pas un CV, enfin je vous le souhaite, vous êtes infiniment plus riche que les quelques informations synthétiques disséminées de ci de là dans votre document de présentation. C'est plutôt une bonne nouvelle, non ?

Pourtant, même s'il constitue le trait d'union entre vous et le recruteur, ce dernier ne se décidera jamais sans avoir échangé un minimum avec vous et, dans la plupart des cas, vous avoir rencontré. Vous me voyez venir, la décision ne dépend plus de la tête de votre CV mais davantage de vous, de ce qui est en vous, et rien d'autre...

rencontre avec un recruteur
Rencontre avec un recruteur


Je vous propose plusieurs éléments de réflexion pour optimiser cette rencontre :

Ben oui, ce qui fait votre unicité, c'est vous et rien d'autre. Pas la peine de jouer la comédie, de faire semblant, livrez ce que vous êtes, ce en quoi vous croyez en orientant toute votre attitude autour de ce qui fait sens pour vous, de vos valeurs. Savez vous que vos valeurs ont toujours eu un lien avec vos décisions, changements d'orientation, vos postures... C'est une base, solide, sur laquelle pourra également s'appuyer le recruteur, histoire de valider que ce qui vous anime correspond bien à l'idée générale de la politique de l'entreprise. Serez vous en mesure de suivre avec enthousiasme ou le plus naturellement possible, la vision de l'entreprise ? Cette perspective est vivement recherchée par l'entreprise, je pense que vous en conviendrez.
Le travail sur ses valeurs n'est pas complètement évident, il nécessite une belle dose de réflexion et d'introspection pour dépasser les valeurs sociétales ou culturelles et aller à VOTRE essentiel. Oui, le vôtre !

2- Vos capacités.

Comment vous débrouillez vous dans un contexte spécifique ? Êtes-vous en mesure de réfléchir rapidement, de vous poser les bonnes questions ? Nous ne sommes pas forcément dans l'étude du comportement mais bien dans la façon dont vous gérez les évènements pour passer au suivant. Êtes-vous agile ? Relevez-vous les challenges ? Êtes-vous en position d'apprendre; d'évoluer.. bref, en avez-vous sous la pédale ? 
Sachez que ces capacités se travaillent, elles font appel à des ressources, les vôtres tout d'abord (concentration, curiosité, résilience...) mais aussi à celles des autres (expertise d'un professeur, d'un mentor, d'un coach, d'un consultant, comptable, etc...). 

3- Votre préparation.

Alors là, je ne cesse de défendre l'attitude et l'efficacité du candidat ayant postulé par VRAIE motivation, parce qu'il maîtrise son projet professionnel, parce qu'il connaît ses compétences, les prouve, parce qu'il sait à qui et pourquoi il envoie sa candidature (l'opposé d'une candidature automatique).. Parce qu'il possède suffisamment d'informations sur l'entreprise ou le secteur d'activité ciblé, parce qu'il s'est renseigné sur l'évolution des pratiques de son métier. Un recruteur retiendra plus facilement et naturellement un candidat s'intéressant à l'entreprise - vous en conviendrez, n'est-ce pas ?

4- Vos motivations.

Ce qui vous motive, c'est ce qui vous fait bouger.. littéralement. Alors justement, qu'est-ce qui vous fait bouger ? Rien ? Ou quelque chose de plus profond, de spécifique parce qu'il répond à la carte de votre territoire, selon votre culture, éducation, etc... Votre projet de vie en somme... Vous le savez, je pense qu'un vrai recrutement réussi passe par une question toute simple, une question que devrait se poser chaque recruteur : "mon projet d'entreprise répond il aux motivations exprimées de ce candidat?" (vous remarquerez que le contraire est plus souvent cité en exemple : "comment ce candidat répond il à mon projet ?", question, qui de mon point de vue n'apporte rien de concret et de durable.. question de posture en somme).

5- Vous.

La différence entre un excellent chargé de communication (par exemple) et vous : c'est vous ! Toute votre histoire, votre parcours, vos choix, vos filtres de compréhension et de perception, tous ces éléments qui vous rendent unique. L'unicité, la singularité, la spécificité de votre personne, voilà sans doute ce qui marque la différence. Considérez l'entretien comme autre chose qu'un interrogatoire mais ayez envie de partager, de vous faire connaître, d'échanger, c'est probablement la clé d'un entretien réussi.

Besoin de faire le point sur certains de ces points ? N'hésitez pas à me contacter au 06 51 75 66 05, quelques séances de coaching permettent d'identifier les points clés sur lesquels vous bâtirez votre démarche. Haut les Coeurs !!!

Café Coaching - Paris - 12 et 13 décembre



Bonjour à tous !

J’organise un nouveau « Café Coaching » les 12 et 13 décembre en plein coeur de Paris. Je vous invite à venir me rencontrer à l’occasion d’un rendez-vous individuel d’une heure, entretien au cours duquel, nous explorerons votre situation et validerons vos objectifs personnels et/ou professionnels.


Si le coaching vous tente, je vous propose de le tester simplement, sans aucune autre forme d’engagement qu’une participation financière de 39 euros TTC. C’est l’occasion de se poser et d’examiner avec bienveillance les axes d’amélioration ou de clarification de vos projets.


Bien entendu, vous pourrez, si vous le souhaitez, en profiter pour travailler avec moi sur vos documents de candidature.

Dès réception de votre réservation, je vous communiquerai le lieu ainsi que les différents créneaux horaires encore disponibles.



N’hésitez pas à me contacter au
06 51 75 66 05 ou par e-mail pierredenier@hlc-conseils.com pour tout renseignement complémentaire,

A bientôt et Haut Les Coeurs !!!





Passer à côté de soi...

Quand un client me dit :"je passe à côté de quelque chose...", je lui demande alors : "à côté de quelque chose ou à côté de toi... ?"